(c) Herald Sun Tour

Herald Sun Tour : Présentation de la 66ème édition

66ème édition du Herald Sun Tour (2.1), du 30 janvier au 3 février 2019

Parcours

30/1 – Etape 1 : Phillip Island Circuit (97,9 km)
31/1 – Etape 2 : Wonthaggi – Churchill (127 km)
01/2 – Etape 3 : Sale – Warragul (161,6 km)
02/2 – Etape 4 : Cape Schanck – Arthurs Seat (112,9 km)
03/2 – Etape 5 : Melbourne Circuit (89,1 km)

Informations

Le Herald Sun Tour, qui célèbre cette année sa 66ème édition, constitue la toute dernière épreuve de la tournée australienne du début de saison, après les courses WorldTour que sont le Tour Down Under et la Cadel Evans Great Ocean Race. Disputé dans l’Etat de Victoria, cet évènement avait traditionnellement lieu au mois d’octobre avant d’être déplacée, en 2012, au mois de février. Sortie du calendrier UCI en 2012 et 2013, elle le retrouve en qualité de course 2.1 en 2014. Elle a depuis logiquement gagné en popularité et en attrait, certains coureurs et certaines équipes de haut-rang profitant de leur présence de l’autre côté du globe pour enchaîner avec une course par étapes de cinq jours relativement équilibrée.

Contrairement aux dernières années, toutefois, ce n’est pas un prologue qui lancera l’épreuve en cette saison 2019. En lieu et place, les organisateurs ont décidé de mettre en place une courte étape de moins de 100 kilomètres sur le circuit de Philip Island, connu mondialement pour accueillir le Grand Prix moto d’Australie et une épreuve du Championnat du monde de Superbike. La surface promet d’être impeccable mais il faudra se méfier du vent de la côte pour en finir au sprint, comme attendu, au terme des 22 tours de 4,45 kilomètres. La seconde étape devrait opérer une première vrai sélection en vue du général, puisqu’avant d’atteindre Churchill, les coureurs buteront sur une sévère ascension à 15 bornes du but. La montée de Jeerlang, longue de quasiment 4 kilomètres, offrant un pourcentage moyen supérieur à 9%, se conclura qui plus est après une portion d’un kilomètre et demi de routes en graviers. Ensuite, une descente de sept kilomètres et un plat de quatre bornes mèneront les coureurs vers la ligne.

La troisième étape, longue de 161 kilomètres entre Sale et Warragul, proposera elle un terrain relativement vallonné dont tenteront de tirer avantage les baroudeurs et les puncheurs. Toutefois, un sprinteur costaud a toute les chances d’être présent pour l’emballage final, si emballage il y a. C’est finalement dans la quatrième étape que tout se décantera pour le général final. Le Herald Sun Tour retrouvera en effet sa fameuse ascension d’Arthurs Seat. D’une longueur de trois kilomètres, à la pente moyenne avoisinant les 8%, cette ascension figurait pour la dernière fois au programme en 2016, et c’est un certain Chris Froome qui l’avait emporté au sommet avant d’être couronné vainqueur final. Mais surtout, alors que seulement trois passages par Arthurs Seat étaient effectués par le passé, l’organisation a cette année décidé de pousser à quatre ! Courte (113 km), cette étape promet d’être dynamique et spectaculaire. Enfin, tout se conclura dimanche 3 février par une cinquième étape type critérium, dans les rues de Melbourne, avec un circuit de 4 kilomètres à parcourir 22 fois (89 km au total).

Les grands favoris sont clairement identifiés : le “local” Richie Porte (Trek-Segafredo), vainqueur à Willunga Hill et deuxième du général sur le Tour Down Under, ainsi que le médaillé de bronze des Mondiaux Michael Woods (EF Education First), septième pour sa part du Tour Down Under. Mitchelton-Scott, qui avait réalisé le triplé l’an passé avec Esteban Chaves, Cameron Meyer et Damien Howson, dans cet ordre, aura donc du mal à défendre son titre. Le Colombien n’est pas là, et si Howson, vainqueur de l’épreuve en 2017, est bien présent, il semble que l’écurie australienne mise davantage sur Lucas Hamilton. Kenny Elissonde et Pavel Sivakov défendront pour leur part les intérêts du Team Sky alors que les écuries continentales australiennes sont forcément motivées et fin prêtes pour l’évènement.

Cartes et profils

Palmarès

2018 : CHAVES Esteban
2017 : HOWSON Damien
2016 : FROOME Christopher
2015 : MEYER Cameron
2014 : CLARKE Simon
2011 : HAAS Nathan
2009 : WIGGINS Bradley
2008 : O’GRADY Stuart
2007 : WILSON Matthew
2006 : GERRANS Simon

Liste des partants

MITCHELTON – SCOTT (MTS)
1 Damien HOWSON (AUS)
2 Lucas HAMILTON (AUS)
3 Sam BEWLEY (NZL)
4 Dion SMITH (NZL)
5 Callum SCOTSON (AUS)
6 Robert STANNARD (AUS) *
7 Nicholas SCHULTZ (AUS)

TREK – SEGAFREDO (TFS)
11 Richie PORTE (AUS)
12 William CLARKE (AUS)
13 Koen DE KORT (NED)
14 Alex FRAME (NZL)
15 Ryan MULLEN (IRL)
16 Jarlinson PANTANO GOMEZ (COL)
17 Peter STETINA (USA)

TEAM SKY (SKY)
21 Kenny ELISSONDE (FRA)
22 Owain DOULL (GBR)
23 Kristoffer HALVORSEN (NOR)
24 Christian KNEES (GER)
25 Luke ROWE (GBR)
26 Pavel SIVAKOV (RUS) *
27 Dylan VAN BAARLE (NED)

EF EDUCATION FIRST (EF1)
31 Michael WOODS (CAN)
33 Mitchell DOCKER (AUS)
34 Daniel MCLAY (GBR)
35 Lachlan MORTON (AUS)
36 Tom SCULLY (NZL)
37 James WHELAN (AUS)

KORDAMENTHA AUS TEAM (AUS)
41 Brenton JONES (AUS)
42 Nathan ELLIOT (AUS)
43 Carter TURNBULL (AUS) *
44 Rudy PORTER (AUS) *
45 Tom MCFARLANE (AUS) *
46 David WILLIAMS (AUS) *
47 Sam JENNER (AUS) *

TEAM BRIDGELANE (BLN)
51 Hayden MCCORMICK (NZL)
52 Nicholas WHITE (AUS) *
53 Chris HARPER (AUS)
54 Dylan SUNDERLAND (AUS)
55 Ayden TOOVEY (AUS)
56 Neil VAN DER PLOEG (AUS)
57 Jason LEA (AUS)

OLIVER’S REAL FOOD RACING (OLI)
61 Jesse FEATONBY (AUS)
62 Sebastian PRESLEY (AUS) *
63 Conor MURTAGH (AUS)
64 Karl MICHELIN-BEARD (AUS)
65 Angus LYONS (AUS)
66 Benjamin ANDREWS (AUS) *
67 Rowan DEVER (AUS)

PRO RACING SUNSHINE COAST (ACA)
71 Michael FREIBERG (AUS)
72 Michael POTTER (AUS) *
73 Taj JONES (AUS) *
74 Freddy OVETT (AUS)
75 Jonathon NOBLE (AUS)
76 Ashley MACKAY (AUS)
77 Alistair DONOHOE (AUS)

DRAPAC CANNONDALE HOLISTIC (DCC)
81 Theodore YATES (AUS)
82 Liam WHITE (AUS)
83 Oliver MARTIN (AUS)
84 Liam MAGENNIS (AUS) *
85 Tom KAESLER (AUS)
86 Patrick BURT (AUS)
87 Zachary JOHNSON (AUS) *

FUTURO – MAXXIS PRO CYCLING (FMP)
91 Thomas COATES (AUS)
92 Christopher WILLIAMS (AUS)
93 Nick MILLER (NZL)
94 Dylan NEWBERY (AUS)
95 Carter BETTLES (AUS) *
96 Rhys ROBOTHAM (AUS) *
97 Cameron LAYTON (AUS)

EVOPRO RACING (EVO)
101 Cyrus MONK (AUS)
102 Luke MUDGWAY (AUS)
103 Daniel WHITEHOUSE (AUS)
104 Wouter WIPPERT (AUS)
105 Shane ARCHBOLD (AUS)
106 Aaron GATE (AUS)
107 Harrison SWEENY (AUS) *

TEAM SAPURA CYCLING (TSC)
111 Benjamin DYBALL (AUS)
112 Marcus CULEY (AUS)
113 Jesse EWART (AUS)
114 Muhammad Zawawi AZMAN (MAS)
115 Muhamad Nur Aiman MOHD ZARIFF (MAS) *
116 Muhsin Al Redha MISBAH (MAS) *

ST GEORGE CONTINENTAL (STG)
121 Michael VINK (NZL)
122 Ryan CAVANAGH (AUS)
123 Thomas HUBBARD (AUS)
124 Timothy CAMERON (AUS)
125 Sebastian BERWICK (AUS) *
126 Corbin STRONG (AUS) *
127 Craig WIGGINS (AUS) *

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Bora-hansgrohe a proposé un échange Bennett-Hodeg à Deceuninck-Quick Step

La fin octobre approche et Sam Bennett ne sait toujours pas pour qui il courra …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.