GP Lugano : Diego Ulissi et Alexandr Riabushenko offrent un doublé à UAE-Team Emirates

Le Gran Premio di Lugano se tenait ce dimanche, sur le même parcours que les éditions précédentes. 179 kilomètres étaient alors à parcourir, divisés en huit tours d’un circuit de 23,2 unités. Deux bosses émaillent la boucle, ce qui permet une véritable course de mouvements. Très actives, les équipes Bahrain-Merida et UAE-Team Emirates y ont affirmé leur supériorité. C’est alors un groupe de six, avec deux représentants de chaque, qui est entré en tête dans le dernier tour. La gagne se joue alors sur un sprint réduit, couronnant Diego Ulissi devant son coéquipier Alexandr Riabushenko. Matej Mohoric complète le podium. 

Une échappée de six coureurs anime les premiers tours de l’épreuve. Le peloton laisse deux minutes de marge et se contente de contrôler, jusqu’aux trois derniers tours de circuit. Là, les efforts en tête commencent à se faire ressentir et deux fuyards lâchent prise. Edoardo Zardini (Neri Sottoli-Selle Italia-KTM), Marco Canola (Nippo-Vini Fantini), Alexander Cathaford (Israel Cycling Academy) et Mirco Maestri (Bardiani-CSF) se maintiennent à l’avant, mais ne comptent plus qu’une petite minute d’avance.

L’équipe UAE-Team Emirates affiche ses ambitions et roule en tête de peloton. L’écart se réduit, d’autant que Maestri et Cathaford sont distancés de l’échappée. Profitant du rapproché du peloton, Jack Bauer (Mitchelton-Scott) fait le jump et rejoint la tête. Ils sont alors trois fuyards avec moins de 45″ d’avance et finissent par se faire avaler dans l’avant-dernier tour. Les choses sérieuses commencent ensuite avec une attaque conjointe de Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida) et Diego Ulissi (UAE-Team Emirates). Les deux Italiens sont rejoints en descente par Matej Mohoric (Bahrain-Merida), Alexandr Riabushenko (UAE-Team Emirates), Patrick Schelling (Vorarlberg Santic) et Giovanni Carboni (Bardiani-CSF).

Les six attaquants entament le dernier tour ensemble avec une vingtaine de secondes d’avance. Initiateurs de ce mouvement de course, Nibali et Ulissi se montrent les plus forts dans l’avant dernière ascension du jour et distancent leurs compagnons de fuite. Nibali est très remuant, mais Ulissi parvient à suivre chacune de ses tentatives. Les deux hommes ne s’entendent pas et laissent revenir les quatre coureurs qu’ils avaient distancé précédemment. Leur premier groupe de chasse accuse un retard de 50″ à dix unités du but. Les fuyards tiennent bon et se jouent la victoire dans un sprint réduit. Quatrième l’an passé, Diego Ulissi l’emporte devant son coéquipier Alexandr Riabushenko. Matej Mohoric conclut troisième.

Le classement du Gran Premio di Lugano :
1. Diego Ulissi (UAE-Team Emirates)
2. Alexandr Riabushenko (UAE-Team Emirates)
3. Matej Mohoric (Bahrain-Merida)
4. Patrick Schelling (Vorarlberg Santic)
5. Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida)
6. Giovanni Carboni (Bardiani-CSF)
7. Tadej Pogacar (UAE-Team Emirates)
8. Simone Velasco (Neri Sottoli-Selle Italia-KTM)

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour de France 2020 : Le direct de la 18e étape (Méribel>La Roche-sur-Foron)

Suivez le direct du Tour de France 2020 avec l’app VeloPro.fr sur votre mobile ou …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.