(c) Sirotti

Simon Yates : « Je suis calme, il reste encore beaucoup d’étapes très dures »

Simon Yates prêt à batailler en montagne. Après sa contre-performance sur le chrono de Saint-Marin, le Britannique accuse 3’46” de retard sur Primoz Roglic, le mieux classé des favoris. Un débours qui ne semblait pas l’inquiéter outre mesure, comme il nous l’a confié ce vendredi matin, dans l’aire de départ de la 13e étape.

« Je suis calme, il reste encore beaucoup d’étapes très dures, tempère le vainqueur de la dernière Vuelta. Je suis content d’arriver enfin dans les montagnes. Une journée difficile nous attend. Mes sensations sont bonnes. Hier, j’étais avec le bon groupe de favoris. Tout le monde avait l’air fort, cela promet une course agressive. Je pense que beaucoup de coureurs vont essayer. Je ne connais le dernier col que par son profil. Cela me plaît, de toute façon j’aime toutes les montagnes! »

L’intégralité de sa réaction avant-course (en anglais) est à écouter ci-dessous: 

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Paris-Nice : Le chrono en direct commenté

Après trois jours de course sans répit sur le plat, la 78e édition de Paris-Nice …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.