(c) Sirotti

Simon Yates : « Il faut continuer à se battre, la route est encore longue »

Simon Yates a de la ressource. Largement battu lors du chrono de Saint-Marin, défaillant la veille, le Britannique est allé chercher le premier accessit ce samedi, à l’arrivée de la 14e étape du Giro. Il était pourtant distancé dans le Colle San Carlo, l’avant-dernière difficulté du jour. Yates a alors pris son rythme et a réussi à recoller sur le petit groupe des favoris avant la montée finale vers Courmayeur. Il a ensuite placé une attaque à laquelle personne n’a répondu pour aller chercher la deuxième place, 1’32” derrière le vainqueur Richard Carapaz, mais 22″ devant le groupe Nibali-Roglic. Yates remonte ainsi à la 9e place du général, et devance Miguel Angel Lopez.

Lire aussi > Richard Carapaz : « Un rêve qui devient réalité »

« Hier je n’étais pas en mesure de suivre les meilleurs et j’ai fait les montées à mon rythme. J’ai fait pareil aujourd’hui, mais j’étais plus proche, a réagi Yates dans un communiqué de son équipe. J’ai réussi à revenir dans la vallée quand ils se regardaient. Il faut continuer à se battre, c’est le plus important. La route est encore longue. Bien sûr, je sais que ça va être dur maintenant, je ne me fais aucune illusion, surtout quand je vois la force de mes rivaux. Mais nous verrons comment se déroulent les prochaines étapes. »

Le vainqueur de la Vuelta 2018 est également revenu sur sa tentative de faire exploser la course en tout début d’étape. « J’ai essayé d’attaquer dans le tout premier col, mais les favoris ne m’ont pas laissé partir. Je ne m’attendais pas un tel marquage, étant donné que je suis très loin au général. J’étais encore un peu en retrait aujourd’hui par rapport à là où j’aurais voulu être, mais je vais continuer à tout donner. Je dois continuer à me battre et capitaliser sur l’étape d’aujourd’hui. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Paris-Nice : Le chrono en direct commenté

Après trois jours de course sans répit sur le plat, la 78e édition de Paris-Nice …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.