Crédits photo : (c) Tim De Waele

Simon Yates : « Cette année peut vraiment être bénéfique pour l’avenir »

Simon Yates, troisième leader de tour de la formation Orica-Scott avec son frère Adam et Esteban Chaves, connaît désormais ses objectifs pour 2017. Le Britannique découvrira le Giro et doublera avec la Vuelta. Sur cette dernière, il avait réalisé son meilleur résultat sur un Grand Tour l’an passé en terminant à la sixième place. Pour la première fois de sa carrière, il va participer à deux épreuves de trois semaines dans une saison. « D’un point de vue purement physique, je pense que cette année peut vraiment être bénéfique pour l’avenir, déclare-t-il sur le site de son équipe. C’est une grande charge de faire deux Grand Tours, et depuis que je suis un professionnel, je n’ai fait qu’un Grand Tour par an. Je pense vraiment que cela m’aidera beaucoup pour l’avenir, afin de me faire progresser. »

Un défi d’autant plus dur à relever que le casting annoncé pour le Tour d’Italie s’annonce énorme. Du fait de la centième édition, beaucoup de grands noms du peloton se sont donnés rendez-vous en Sardaigne début mai. « Ce sera assez impressionnant de vivre la 100e édition du Giro d’Italia, ajoute-t-il. Je suis sûr que ça va être quelque chose de spécial et je pense que c’est l’une des raisons pour lesquelles beaucoup de grands noms seront présents. Ce sera un challenge plus difficile, mais on va s’y confronter. »

Ce sera donc le premier Giro de Simon Yates qui continue de découvrir chaque année les différentes courses du calendrier. « Le Tour est la plus grande épreuve que nous courons mais nous sommes encore de jeunes coureurs. C’est bon de vivre autre chose. J’ai découvert la Vuelta l’année dernière et c’était génial, et je veux expérimenté tout le calendrier. »

Le Britannique semble bien se sentir dans cette équipe qu’il avait rejoint en 2014 pour ses débuts professionnels. Il adhère totalement à la philosophie de l’équipe qui semble adopter la bonne stratégie pour l’évolution des jeunes coureurs comme lui. « L’équipe nous comprend vraiment. Ils comprennent que nous sommes jeunes, qu’il faut du temps pour progresser en tant que coureur de classement général et construire cette endurance pour tenir trois semaines. Pour cette raison, les résultats ont été bons, mais il n’y a toujours pas beaucoup de pression du résultat. » Bien encadré, Simon Yates pourrait donc débuter une saison charnière pour la suite de sa carrière.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour de France 2020 : Le direct de la 21e étape (Mantes-la-Jolie>Paris Champs-Élysées)

Suivez le direct du Tour de France 2020 avec l’app VeloPro.fr sur votre mobile ou …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.