(c) LaPresse - D'Alberto / Ferrari / Paolone / Alpozzi

Richard Carapaz : « Je dois maintenant terminer le travail »

C’est presque fait pour Richard Carapaz. Quatrième l’an passé, le coureur équatorien de la Movistar est sur le point de remporter le Giro 2019. Arrivé quatrième de la 20e étape, il a terminé dans le même temps que son dauphin Vincenzo Nibali et relègue Primoz Roglic à plus de trois minutes au général. Il va maintenant falloir résister lors du chrono final. Carapaz s’y élancera avec une marge confortable sur ses rivaux. Sur moins de 18 kilomètres, Nibali devra alors boucher 1’54”, Mikel Landa 2’53” et Roglic 3’16”.

Lire aussi > Le classement des favoris du Giro : Landa dépasse Roglic, Carapaz tient bon

« Je vis une émotion unique. Avec ma famille sur place, tout cela est encore amplifié. Je suis très excité. Je dois maintenant terminer le travail demain sur le chrono, a réagi celui qui porte le maillot rose depuis sa victoire à Courmayeur, lors de la 14e étape. Dans le final aujourd’hui, Landa et moi avons beaucoup parlé. J’ai essayé de l’aider à gagner l’étape, mais je devais aussi gagner du temps sur Roglic. Nous avons raté la victoire d’étape de peu. Cela dit, nous sommes très contents du déroulement de la course. Je pense que 1’54” sur Nibali est une marge suffisante, même si tout peut arriver lors d’un chrono final. »

L’intégralité de sa réaction à l’arrivée (en espagnol) est disponible ci-dessous:

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Strade Bianche 2020 : Le direct commenté

    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.