© Sirotti

Giro : Rohan Dennis perd gros

Le peloton a complètement volé en éclat dans le final de la troisième étape a Cagliari. Si Bob Jungels a bénéficié d’un joli coup de son équipe Quick-Step Floors pour grappiller quelques secondes, la plupart des leaders ont finalement limité la casse en terminant dans la première partie du peloton à 13 secondes.

Un coureur a fait la très mauvaise opération du jour, il s’agit de Rohan Dennis. Second leader de la formation BMC Racing, derrière Tejay Van Garderen, l’Australien a perdu 5’22 sur le vainqueur du jour et a d’ores et déjà perdu toute chance de remporter le Tour d’Italie, lui qui était ici pour se tester en tant que coureur de classement général sur une course de trois semaines.

Parmi les autres leaders qui ont perdu du temps, on peut notamment citer Pierre Rolland (Cannondale-Drapac) pointé à 2’46 sur la ligne, Jan Hirt (CCC Sprandi) à 1’17, et Tanel Kangert (Astana) à 48 secondes. Seuls 54 coureurs ont fini à 13 secondes ou moins de Fernando Gaviria.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Enric Mas : « Ravi de faire mes adieux à l’équipe de cette manière »

Enric Mas a scellé le premier classement général de sa carrière ce mardi, à l’arrivée …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.