EN DIRECT

Giro : La huitième étape en direct commenté

RadioTour

* Pour activer Radiotour, veuillez activer le son dans l’encart ci-dessus.
* Le streaming de Radiotour est transmis depuis notre véhicule en course, des déconnexions sont donc possibles.
* À l’approche de l’arrivée, notre véhicule doit se porter plus à l’avant pour que nos reporteurs sur place puissent vous proposer des réactions des coureurs sur la ligne d’arrivée via la chaîne YouTube de Cycling Pro Net. Par conséquent, nous ne serons plus en mesure de transmettre RadioTour dans les derniers kilomètres.

17h10 – fin du live 
Merci à tous d’avoir suivi la course en notre compagnie. Le compte-rendu détaillé est disponible en cliquant ici, les réactions suivront dans la soirée sur notre site et notre chaîne YouTube. A demain pour le chrono !

17h08 – 
Le maillot rose Valerio Conti est arrivé au sein du peloton et portera encore demain la tunique de leader.

17h07 – arrivée 
Victoire de Caleb Ewan ! Elia Viviani et Pascal Ackermann complètent le podium.

17h07 – 
Ca passe pour le dernier virage!

17h06 – 
Le premier virage à 90 degrés est passé sans encombre… Deceuninck-Quick Step a repris la tête.

17h06 – 1km
Flamme rouge ! Le peloton est conduit par 3 Bora-hansgrohe.

17h05 – 
Le peloton est de retour sur le plat. Il reste deux virages serrés à emprunter, dont le dernier à 200 mètres de la ligne.

17h04 – 2km
Bora-hansgrohe reprend les commandes à 2km du but.

17h03 – 3km
Pascal Ackermann et Caleb Ewan sont en revanche très bien placés.

17h03 – 
Eros Capecchi et Bob Jungels dictent l’allure du peloton, mais Elia Viviani semble loin.

17h02 – 4km
Les virages à 180 degrés s’enchaînent pour le peloton, on redescend à toute vitesse vers Pesaro.

17h01 – 5km
Le peloton est en file indienne, les favoris pour le général et les sprinteurs se mélangent à l’avant…

17h01 – 6km
Les premiers virages de la descente… Deceuninck-Quick Step a pris les commandes du peloton.

17h – 
C’est terminé pour le trio ! Le peloton opère la jonction juste avant la descente, c’était bien tenté.

16h59 – 7km
Ciccone relance l’allure en tête ! Bidard et Vervaeke suivent, mais le peloton revient, désormais sous l’impulsion des Jumbo-Visma.

16h58 – 
Le peloton veut revenir avant la descente technique… Il n’y a plus que 200 mètres d’écart.

16h57 – 8km
Lotto Soudal conduit le peloton à la poursuite du trio. Plus que 9″ désormais.

16h56 – 9km
Le peloton a les fuyards en ligne de mire ! Vervaeke recolle au duo de tête, mais le peloton reste à 16″.

16h55 – 
Bidard attaque ! Il est suivi par Ciccone, mais Vervaeke lâche prise.

16h54 – 10km
Plus que 19″ d’avance pour le trio de tête à 10 unités du but !

16h53 – 11km
RadioCourse appelle à la prudence, rappelant que les 6 derniers kilomètres sont “très technique”.

16h52 – 12km
Le peloton est très étiré à la poursuite du trio de tête!

16h51 – 14km
25″ désormais !

16h49 – 
Il y a 30″ d’écart sous l’arche indiquant les 15 derniers kilomètres.

16h48 – 15km
Au tour des équipiers de Caleb Ewan de venir rouler en tête de peloton!

16h47 – 16km
Encore 35″ d’avance pour le trio nouvellement formé en tête. Ils sont dans une partie montante, non répertoriée au classement de la montagne.

16h45 – 
Bora-hansgrohe vient dicter un train soutenu en tête de peloton. La pluie est de retour…

16h43 – 19km
Vervaeke, Ciccone et Bidard sont en train de réaliser un joli numéro : 44″ d’avance désormais ! Les équipiers de sprinteurs viennent rouler fort en tête de peloton.

16h41 – 20km
Les trois hommes de tête ont 34″ d’avance désormais !

16h39 – 21km
Le trio de tête compte désormais 20″ d’avance!

16h37 – 22km
Après cinq heures de course, les coureurs évoluent à la vitesse moyenne de 41,2 km/h.

16h36 – 23km
Ciccone, Vervaeke et Bidard ne veulent pas s’arrêter là et poursuivent leur effort. Ils ont 9 secondes d’avance.

16h35 – 24km
Passage au sommet de Gabicce Monte :
1. Ciccone – 3pts
2. Vervaeke – 2 pts
3. Bidard – 1pt

16h34 – 25km
Attaque d’un coureur de la Sunweb. Il est suivi par Ciccone à l’approche du sommet.

16h33 – 
1km du sommet pour le peloton groupé.

16h32 – 26km
Il s’agit du Gabicce Monte (2,1km à 4,5%), une difficulté de 4e catégorie.

16h30 – 27km
Nous arrivons déjà à 3km du sommet de la dernière difficulté du jour.

16h27 – 30km
Le peloton est très nerveux, les équipes de leaders veulent toutes se placer à l’avant.

16h26 – 
Echappée terminée pour Frapporti après 209 kilomètres de fuite.

16h25 – 32km
Ciccone s’est relevé et se fait reprendre par le peloton, Frapporti poursuit son effort avec 5″ d’avance.

16h24 – 33km
Le peloton se rapproche à 10″ de l’échappée.

16h22 – 
Le peloton est à 16″ du duo de tête.

16h21 – 35km
Passage au sommet de Monteluro (4e cat., 5km à 3,9%) :
1. Ciccone – 3pts
2. Frapporti – 2pts
3. Caruso – 1pt

16h20 – 
Frapporti a fait mine de disputer le sprint à Ciccone, mais n’avait plus la force pour contester le meilleur grimpeur.

16h20 – 36km
Ciccone réussit à faire la jonction avec Frapporti!

16h19 – 37km
Ciccone est à 5″ de Frapporti, le peloton à 16″.

16h17 – 38km
Deux kilomètres avant le sommet pour Frapporti. Ciccone est non loin, le peloton à 17″.

16h16 – 39km
Attaque de Giulio Ciccone à l’avant du peloton.

16h15 – 
Frapporti n’a plus qu’une poignée de secondes d’avance. Nous sommes à 3km du sommet de Monteluro (4e cat., 5km à 3,9%).

16h14 – 
C’est terminé pour Cima qui est avalé par le peloton. Frapporti se maintient seul en tête avec un mince avantage.

16h13 – 
Cima lâche prise en tête alors que le peloton se rapproche à 16″.

16h11 – 
Crevaison roue arrière pour Valentin Madouas!

16h10 – 41km
L’étau se resserre derrière l’échappée : 27″. Les équipiers viennent replacer les leaders à l’avant du peloton…

16h09 – 42km
Plus que 36″ désormais, la tension monte à l’avant du peloton.

16h07 – 43km
Plus que 50″ d’écart, le peloton ne laisse pas respirer le duo de tête.

16h06 – 
Le peloton passe l’arche avec 55″ de retard sur le peloton. C’est maintenant Victor Campenaerts qui dicte l’allure pour la Lotto Soudal.

16h05 – 45km
Frapporti et Cima passent sous l’arche indiquant les 45 derniers kilomètres…

16h04 – 
Le peloton ne baisse pas le pied et continue son rapproché : 1’01”.

16h03 – 46km
Le chrono affiche 1’10” au pointage du km193.

15h59 – 49km
1’25” au dernier écart mesuré. Frapporti et Cima voient le peloton fondre sur eux alors qu’ils sont à déjà 190 kilomètres de fuite.

15h58 – 50km
C’est toujours Thomas De Gendt qui dicte l’allure du peloton. Sacré travail du baroudeur belge depuis que la poursuite est lancée!

15h56 – 52km
Le peloton a accéléré dans une portion descendante, le groupe évolue en file indienne. 1’32”.

15h55 – 53km
Le peloton est passé à 55km de l’arrivée avec 1’44” de retard sur le duo de tête.

15h52 – 
1’52” désormais, le peloton n’a pas intérêt à rentrer trop tôt sur l’échappée.

15h49 – 
La tendance à la baisse de l’écart se confirme encore : plus que 1’46” de marge pour le duo de tête…

15h46 – 59km
C’est maintenant l’intégralité de l’équipe Lotto Soudal qui conduit le peloton, dans le sillage de De Gendt. 1’54”.

15h44 – 60km
2’06”, l’écart continue de diminuer à un rythme régulier.

15h41 – 61km
Le duo de tête ne compte plus que 2’10” d’avance au pointage du km177.

15h39 – 63km
C’est toujours Thomas De Gendt qui dicte le rythme du peloton.

15h37 – 65km
Le peloton conduit une descente rapide et fait diminuer l’écart à 2’23”.

15h36 – 67km
Après quatre heures de course, les hommes de tête évoluent à la vitesse moyenne de 41,5km/h.

15h34 – 
Le peloton passe le sommet 2’47” après le duo de tête.
Passage au sommet :
1. Frapporti – 9pts
2. Cima – 4pts
3. Ciccone – 2pts
4. De Gendt – 1pt

15h33 – 
Ciccone attaque seul le peloton et va prendre deux points supplémentaires au classement de la montagne.

15h33 – 69km
Le peloton s’approche du sommet, le meilleur grimpeur Giulio Ciccone est placé à l’avant…

15h31 – 70km
Frapporti est passé en tête, quelques mètres devant Cima. Les deux hommes évoluent à nouveau ensemble.

15h30 – 
Frapporti passe à l’attaque et met Cima en difficulté!

15h28 – 71km
Un kilomètre avant le sommet…

15h27 – 72km
Plus que deux kilomètres avant le sommet, le duo de tête compte désormais 3’03” de marge.

15h26 – 
Le sommet dans trois kilomètres pour Frapporti et Cima. Resteront ensuite les ascensions de Monteluro (4e cat., 4,4km à 3,5%), puis le Monte Gabicce (4e cat., 2,1km à 4,5%).

15h24 – 
Le duo de tête perd du terrain dans la bosse : le chrono indique 2’58” au dernier pointage.

15h20 – 75km
L’écart remonte à 3’15”.

15h17 – 
Le duo de tête entre directement dans le Monte della Mattera (6,8km à 3,9%). Il y a 9, 4, 2 et 1 points à aller chercher au sommet.

15h15 – 77km
Passage complet du sprint :
1. Frapporti
2. Cima
3. Le Gac
4. Benedetti
5. De Gendt

15h13 – 78km
Le peloton passe le sprint intermédiaire avec 2’46” de retard sur le duo de tête.

15h10 – 80km
De nouveau, le duo de tête ne s’est pas battu : Frapporti passe devant Cima.

15h08 – 81km
1km du sprint… Si les deux hommes se sont entendus tout à l’heure, Frapporti devrait passer en tête.

15h06 – 83km
La tête de course arrive à 3km du second sprint intermédiaire.

15h03 – 
Le maillot cyclamen Pascal Ackermann a subi une crevaison, mais est déjà de retour au sein du peloton.

15h01 – 
Baisse de l’écart ; le chrono indique maintenant 3’42” d’avance pour Frapporti et Cima.

14h54 – 
L’écart est maintenu à 4 minutes au dernier pointage.

14h51 – 
Les coureurs reçoivent les premières gouttes de pluie… Espérons que le temps se calme avant l’arrivée. Pour rappel, les six derniers kilomètres sont très sinueux. Un virage à angle droit est aussi placé à 200 mètres de la ligne.

14h48 – 95km
Le peloton laisse le duo de tête reprendre 4′ de marge.

14h45 – 97km
Plus que 3’30” de retard pour le peloton.

14h41 – 
La tendance à la baisse de l’écart se confirme : 4′ au dernier pointage.

14h39 – 100km
Les cent derniers kilomètres pour le duo de tête!

14h32 – 
Le chrono indique 4’23” au pointage du km133, le peloton se rapproche!

14h28 – 
Passage du sprint : 
1. Cima – 12pts
2. Frapporti – 8pts
3. Démare – 6pts
4. Ackermann – 5pts
5. Selig – 4pts
6. Guarnieri – 3pts
7. De Gendt – 2pts
8. Benedetti – 1pt

14h27 – 
Après trois heures de course, la moyenne des hommes de tête est de 43,05km/h.

14h26 – 109km
Démare est passé devant Ackermann.

14h26 – 
Arnaud Démare et Pascal Ackermann se livrent une belle bataille…

14h25 – 110km
Le peloton arrive à 1km du sprint sous la conduite de Thomas De Gendt.

14h21 – 113km
Cima passe en tête devant Frapporti, il n’y a pas eu de bagarre entre les hommes de tête.

14h20 – 114km
1km avant le sprint.

14h19 – 115km
Le sprint dans 2km…

14h18 – 
5’20” au dernier pointage, alors que le duo de tête approche du sprint intermédiaire.

14h14 – 
Thomas De Gendt vient également rouler à l’avant du peloton pour la Lotto Soudal.

14h12 – 120km
Frapporti et Cima ont fait la moitié du chemin !

14h09 – 
Nous arrivons à 10km du premier sprint intermédiaire du jour, à Senigallia.

14h08 – 
Le peloton passe à son tour dans la zone de ravitaillement.

14h07 – 124km
L’écart redescend autour de 5’30”.

14h02 – 127km
Le duo de tête entre dans la zone de ravitaillement.

14h01 – 128km
Le chrono indique 6’05” au pointage du km112. C’est l’écart maximal observé jusqu’alors.

13h56 – 
Frapporti et Cima font remonter l’écart à 5’46”. Le peloton semble évoluer en contrôle.

13h49 – 138km
Baisse de l’écart à 5’25”. Olivier Le Gac (Groupama-FDJ) emmène actuellement le peloton.

13h47 – 
L’échappée arrive à 12km de la zone de ravitaillement.

13h45 – 139km
Au pointage du km100, le duo de tête a 5’30” de marge sur le peloton.

13h37 – 145km
Le chrono indique maintenant un écart de 5’55”.

13h36 – 146km
Les formations Groupama-FDJ et Bora-hansgrohe ont chacune placé un homme en tête de peloton pour contrôler.

13h30 – 150km
Le duo Frapporti-Cima entre dans les 150 derniers kilomètres. 5’45”.

13h25 – 153km
Après deux heures de course, le duo de tête évolue à la vitesse moyenne de 43,1km/h.

13h19 – 
5’28” au pointage réalisé au km82.

13h16 – 160km
Incident mécanique pour Valerio Conti qui repart sans s’affoler.

13h13 – 162km
Damiano Cima et Marco Frapporti maintiennent l’écart à 5’32”. Le peloton évolue à un rythme tranquille pour le moment.

13h06 – 167km
L’écart monte à 5’53”.

13h01 – 170km
Plusieurs coureurs ont critiqué le final de l’étape, notamment Tony Gallopin sur son compte Twitter. Les directeurs sportifs auraient demandé à ce que les temps soient figés à 6km de l’arrivée, au départ de la descente rapide et sinueuse qui ramènera les coureurs vers Pesaro. Un virage à angle droit à 200 mètres de la ligne pose également problème.

12h58 – 
Le chrono indique 5’23” au dernier pointage.

12h55 – 185km
La situation est inchangée. L’occasion de montrer le rituel d’avant-course du maillot cyclamen Pascal Ackermann et de son poisson-pilote…

12h51 – 
5’37” désormais.

12h48 – 190km
L’écart augmente doucement : 5’36” au dernier écart mesuré.

12h38 –
Légère hausse de l’écart : 5’16”.

12h34 – 189km
Au pointage du km50,5, le peloton accuse 5’07” de retard sur le duo de tête.

12h27 – 
Le peloton entre dans les 200 derniers kilomètres avec 5’10” de retard sur l’échappée.

12h26 – 
Damiano Cima et Marco Frapporti ont couvert 43,2 kilomètres durant la première heure de course.

12h25 – 
L’écart est stable : 4’48” au dernier pointage.

12h21 – 200km
Le duo de tête entre dans les 200 derniers kilomètres…

12h17 – 
Le parcours est tout plat dans la première partie de course. Il faudra attendre la zone de ravitaillement, à la mi-parcours, pour voir les premières bosses.

12h12 – 205km
Le peloton passe au km33 avec 4’47” de retard sur Frapporti et Cima. L’écart semble être stabilisé.

12h07 – 209km
Au pointage du km30, le peloton est passé avec 4’48” de retard sur le duo de tête.

11h57 – 
Brown est avalé par le peloton. Le duo de tête augmente lui sa marge, à 3’33”.

11h56 –
Le peloton est sur le point de reprendre Brown.

11h55 – 218km
Les conditions sont bonnes pour le moment. Le soleil accompagne les coureurs, il fait 18,5 degrés.

11h52 – 
Cima et Frapporti poursuivent donc en duo, avec 2’56” d’avance sur le peloton.

11h49 – 221km 
A l’avant de la course, Nathan Brown se relève!

11h46 – 
Le trio de tête compte 2’55” au dernier pointage alors que la course passe à San Benedetto Del Tronto.

11h43 – 226km
L’échappée ne représente aucun danger au général. Frapporti est le mieux classé et occupe la 90e position à 24’46” du maillot rose.

11h40 – 228km
Le chrono indique 2’28” au pointage du km11.

11h38 – 230km
Le maillot rose Valerio Conti se porte à hauteur de sa voiture.

11h35 – 
Le peloton laisse filer, il y a déjà 2’33” d’écart entre les deux entités de course.

11h33 – 
L’écart augmente…

11h32 – 
Contrairement à ce qu’indique le roadbook, la règle des trois kilomètres sera bien appliquée aujourd’hui.

11h29 – 235km
Au premier pointage, le chrono indique un écart de 53″.

11h28 – 236km
Le peloton semble décidé à laisser filer ce trio.

11h27 – 
Nous retrouvons à l’avant les habitués Marco Frapporti (Androni-Sidermec) et Damiano Cima (Nippo-Vini Fantini) ainsi que Nathan Brown (EF Education First).

11h26 – 
Une échappée de trois coureurs se dégage.

11h25 – 239km à parcourir
164 coureurs ont pris le départ.

11h24 – Départ réel
C’est parti pour 239 kilomètres entre Tortoreto Lido et Pesaro!

11h18 – 
Il y a 5,8 kilomètres neutralisés avant d’arriver au point de départ réel.

11h15 – Départ fictif 
Le peloton s’élance dans l’itinéraire défilé.

11h05 – Avant course
La pluie est attendue sur la course ce samedi. Cela pourrait bien compliquer la quête des sprinteurs au profit d’une échappée.

10h50 – Avant course
Deuxième à L’Aquila, Tony Gallopin ne cachait pas sa déception à l’arrivée. Le leader Ciel et Terre retentera sa chance dans les prochains jours. Lui veut profiter de ce Giro pour entrer dans le club très fermé des coureurs ayant gagné sur les trois Grands Tours (lire ici).

10h30 – Avant course 
Cela fait deux jours de suite que l’échappée va au bout. Hier, c’est Pello Bilbao qui s’est imposé, signant sa première victoire WorldTour à 29 ans. Sa réaction est à lire ici.

10h15 – Avant course 
Bonjour et bienvenue à tous pour suivre la huitième étape du Giro en direct commenté. 239 kilomètres sont au programme ce samedi, entre Tortoreto Lido et Pesaro. D’ici au départ fictif prévu à 11h15, vous pouvez retrouver tous les détails du parcours du jour en cliquant ici.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour de Suisse : Peter Sagan fait coup double

Ce n’était donc que partie remise. Après avoir échoué dans son double objectif étape-maillot jaune …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.