(c) Famenne Ardenne Classic

Danny van Poppel manque le coche

La force engrangée grâce au Tour d’Espagne n’aura pas été suffisante à Danny van Poppel, jeudi, pour remporter la mise sur la Famenne Ardenne Classic. Auteur de six top 10 sur la Vuelta, le sprinteur de la LottoNL-Jumbo a de nouveau dû se contenter d’une place d’honneur, hier, sur le territoire wallon. S’il a bel et bien gagné le sprint du peloton, il n’a néanmoins pu atteindre Guillaume Boivin (Israel Cycling Academy) et Quentin Pacher (Vital Concept), sortis plus tôt. Quelques mètres derrière eux, le fils de Jean-Paul van Poppel s’est donc flanqué d’une troisième place pas complètement satisfaisante à l’entendre.

“Une troisième place, c’est pas mal, mais j’aurais vraiment aimé gagner, disait le coureur de 25 ans, sevré de victoire depuis Halle Ingooigem en juin dernier. J’ai fait un bon sprint, mais les deux échappés ont été capables de rester devant moi. C’est dommage, mais c’est le vélo. C’était une course difficile et l’équipe a essayé de contrôler la course de la meilleure façon possible. C’était très compliqué car nous étions l’une des deux seules équipes du WorldTour au départ. L’équipe a fait de son mieux et il nous faut se satisfaire de ce résultat. La forme est bonne, le moral est bon, et je suis impatient de voir ce que la fin de saison nous réserve.”

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Benoît Cosnefroy : « J’avais des jambes de feu »

Troisième en ouverture en attaquant à plusieurs reprises, troisième le lendemain au sprint, Benoît Cosnefroy …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.