(c) ASO/Alex Broadway

Guillaume Martin : « J’ai le sentiment d’avoir passé un cap »

Guillaume Martin a failli s’offrir le plus beau des cadeaux ce lundi. Alors qu’il fêtait ses 26 ans la veille, le grimpeur de la Wanty-Gobert est passé à un cheveu de remporter la deuxième étape du Critérium du Dauphiné. Échappé avec Dylan Teuns dans le final, il a résisté au retour des favoris, mais a été battu au sprint par le coureur belge. S’il était frustré du résultat à l’arrivée, Martin pouvait se satisfaire d’avoir « passé un cap cette saison ». Sa performance du jour le propulse à la deuxième place du classement général.

Lire aussi > Le classement des favoris du Dauphiné : Bardet, Dan Martin et Porte perdent du temps

« Il y avait tout aujourd’hui. Ça a roulé très vite depuis le départ, les favoris se sont lancés à l’avant, il y a même eu des bordures et puis un final offensif comme je les aime. Là, il y a un peu de frustration… J’avais des bonnes jambes, c’est le genre d’étape qui me convient. Quand je vois les dégâts que ça a pu faire, c’est bien d’être là… mais j’aurai préféré être cinq mètres devant, regrettait-il à notre micro. Je sais que Dylan Teuns est un vrai puncheur, donc j’ai joué le tout pour le tout en arrêtant de rouler à un kilomètre, c’était le jeu. Pour quelqu’un qui n’est pas un sprinteur, je ne me suis pas trop mal débrouillé. J’étais devant, je voyais qu’il avait du mal à remonter, et puis voilà… Il a manqué quelques dizaines de mètres. »

L’intégralité de sa réaction après-course est disponible ci-dessous: 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.