(c) Sirotti

Stefan Küng : « J’ai couru avec le cœur »

Stefan Küng est allé chercher la médaille de bronze au bout de lui-même ce dimanche. A l’attaque à plus de 60 kilomètres du but, le Suisse a véritablement lancé la course en compagnie de Lawson Craddock. S’il s’est vite défait de l’Américain, Küng a vu revenir sur lui le futur vainqueur Mads Pedersen, puis Gianni Moscon, et enfin un duo de favoris composé de Matteo Trentin et Mathieu van der Poel. « C’était très très dur pour tout le monde avec la pluie, le froid et un parcours sans aucun temps pour souffler. J’ai vraiment tout donné, j’ai couru avec le cœur, la passion. A la fin, tout le monde était au bout du rouleau! »

Lire aussi > Thomas Voeckler : « Quand on tombe sur plus fort, il n’y a pas de regret à avoir »

Küng détaillait ensuite le moment où il a vu Trentin et Van der Poel garnir la tête de course. Avant de voir le dernier cité exploser à la surprise générale. « Quand ils sont revenus, ils étaient vraiment forts. Ils ont tout de suite imposé le rythme, c’était vraiment dur alors je me suis dit que ces deux-là étaient imbattables. En fait, à la fin, même Matteo était cuit, comme tout le monde, relevait Küng. J’ai tout donné dans la dernière ascension, mais je n’ai pas pu les lâcher. Tout le monde était à fond. Je suis content du bronze et de la manière dont j’ai couru aujourd’hui. »

L’intégralité de sa réaction : 

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Marcel Sieberg ravi des changements opérés chez Bahrain-Merida : « Un vent nouveau »

L’expérimenté Marcel Sieberg voit d’un bon œil le renouvellement d’effectif chez Bahrain-Merida. A 37 ans, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.