(c) Sirotti

Thomas Voeckler : « Quand on tombe sur plus fort, il n’y a pas de regret à avoir »

Pour sa première échéance mondiale, Thomas Voeckler avait construit sa sélection exclusivement autour de Julian Alaphilippe. Les Bleus ont alors travaillé dur ce dimanche pour placer leur leader dans les meilleures conditions. Un choix qui semblait judicieux avant que la course ne s’emballe et qu’Alaphilippe ne puisse pas suivre l’offensive de Mathieu van der Poel. 28e sur la ligne d’Harrogate, le représentant de la Deceuninck-Quick Step « n’avait tout simplement pas les jambes pour y aller », comme l’expliquait Voeckler à l’arrivée

Lire aussi > Tony Gallopin : « Je n’avais jamais connu ça, c’est indescriptible »

« Ce n’est pas cette année qu’on aura un successeur à Laurent Brochard, regrettait le sélectionneur dans une vidéo de la Fédération. Aucun regret dans le sens où toute l’équipe a vraiment fait le job. Chacun a rempli le rôle que je lui avais attribué, la stratégie a été respectée. Dans le final, Julian était un petit peu court. Il a vu Trentin et Van der Poel sortir, il était tout près. Il m’a confié qu’il n’avait tout simplement pas les jambes pour y aller. Quand on tombe sur plus fort que soi, que le travail a été fait, il n’y a pas de regret à avoir. On a le droit d’être déçu, c’est logique, mais c’est la loi du sport. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Marcel Sieberg ravi des changements opérés chez Bahrain-Merida : « Un vent nouveau »

L’expérimenté Marcel Sieberg voit d’un bon œil le renouvellement d’effectif chez Bahrain-Merida. A 37 ans, …

Un commentaire

  1. Pas de regrets ? peut être que si car choisir de ne pas participer aux échappées et tout miser sur un coureur en l’entourant s’est avéré un choix discutable . Facile de le dire après la course peut être, mais les Français avec cette tactique ont malgré tout du rouler derrière les échappées comme les Belges d’ailleurs . alors tant qu’à rouler peut être fallait -il le faire en mettant des gars devant . Cavagna .aurait pu le faire au lieu de se sacrifier pour rien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.