(c) Sirotti

Rohan Dennis : « Je suis toujours là et je vais continuer à gagner »

Rohan Dennis a doublé la mise avec autorité ce mercredi, lors de l’épreuve contre-la-montre des Mondiaux. Plus revu en course depuis plus de deux mois et son abandon du Tour de France, le tenant du titre s’est préparé dans l’ombre pour son grand objectif de l’année. Avec succès, puisqu’il a relégué Remco Evenepoel, son dauphin, à 1’09”, et Filippo Ganna, le troisième, à 1’55”. Une démonstration de force qui lui a même permis de dépasser Primoz Roglic, parti trois minutes avant lui.

Lire aussi > Primoz Roglic : « Je n’ai pas eu le temps de me préparer, ça reste une belle expérience »

« Je ne m’attendais déjà pas à reprendre Campenaerts si tôt. J’espérais le faire dans la dernière partie, mais j’ai compris qu’il avait chuté. Ensuite j’ai vu Roglic devant moi et là j’étais un peu surpris à vrai dire. Je m’attendais à ce qu’il me pousse dans mes derniers retranchements aujourd’hui, mais il devait être fatigué de la Vuelta, notait Dennis avant d’évoquer le tracé qui l’a couronné. Le parcours était très bien. Quand je l’ai vu en vrai pour la première fois, samedi dernier, mon coach m’a directement dit qu’il était fait pour moi. Il y avait tout de même un peu de nervosité en cas de pluie, surtout après les images d’hier. Je savais que le temps s’améliorerait, mais l’incertitude régnait. Cela dit, le parcours était parfait, je tire mon chapeau à celui qui l’a dessiné. »

Après avoir récupéré sa médaille d’or ainsi qu’un nouveau maillot arc-en-ciel, le coureur australien de 29 ans revenait, brièvement, sur la controverse qui a suivi son abandon du Tour de France. « Ma famille a été très importante pour que je garde la tête haute dans cette période. Aujourd’hui, c’est juste moi qui dit que je ne m’en vais nulle part, que je suis toujours là et que je veux toujours continuer à gagner. C’est vrai que si je n’avais pas gagné aujourd’hui, ça aurait été mon échec, mais je continuerai toujours à travailler pour gagner, lançait-il visiblement soulagé. Je pense déjà à mes grands objectifs à venir avec Tokyo l’an prochain et les Mondiaux. J’avoue que je ne sais même pas où ce sera organisé, j’étais si concentré sur la défense de mon titre. Je suis là pour rester et je vais continuer à gagner. »

L’intégralité de sa réaction (en anglais) : 

Autres infos qui pourraient vous intéresser

VeloPro.fr change provisoirement de formule

Cela fait maintenant 5 saisons que VeloPro.fr vous propose tous les jours un suivi continu …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.