(c) Sirotti

Jasper Stuyven : « J’ai élaboré ce plan hier soir au dîner »

Dans le final tortueux de la quatrième étape du BinckBank Tour, Jasper Stuyven (Trek) a surpris le peloton en partant sous la flamme rouge après un gros travail de son équipe. Le coureur belge de 26 ans s’est finalement imposé avec la plus petite des marges sur les sprinteurs qui revenaient à toute vitesse derrière lui. 

Jasper Stuyven n’avait pas encore levé les bras en 2018. C’est désormais chose faite, grâce à sa belle victoire ce jeudi sur la 4e étape du BinckBank Tour. Un succès qui ne doit rien au hasard. « J’ai élaboré ce plan hier soir au dîner, a détaillé Stuyven à l’arrivée. Peut-être que nous ne sommes pas les plus rapides, mais nous avons une équipe très solide : avec la chicane placée dans le final, c’est tous les ans une grosse bataille. Nous avions pour plan de venir en tête à la fin et de tout donner pour créer un écart et pouvoir partir seul. »

Le plan a été exécuté à bien, à l’arrivée d’Ardooie, la ville d’origine du manager général de la Trek-Segafredo Dirk Demol. « Tous les ans Dirk nous rappelle que c’est un jour important pour lui et l’équipe, donc nous essayons toujours de faire au mieux, a expliqué Stuyven. L’équipe a proposé un plan qui a été validé par Dirk et Steven (de Jongh, le directeur sportif), ils savaient que nous avions les hommes pour me placer en première position à un kilomètre de l’arrivée. C’est toujours une grosse bagarre pour arriver là, mais nous nous en sommes tous tenus au plan, et tout le monde y a cru. C’est ce qui a fait la différence aujourd’hui. »

Grâce aux bonifications prises sur la ligne, Jasper Stuyven remonte à la 19e place du général à 53″ du leader Matej Mohoric (Bahrain-Merida). Parmi les favoris annoncés au départ, le Belge est passé un peu à côté de son contre-la-montre et ne veut pas, pour l’instant, penser au général. « Ce sera très dur, car il y a beaucoup de coureurs très forts devant moi, a-t-il déploré. Bien sûr, l’an passé j’ai gagné la dernière étape et tout le monde pense que je vais la gagner à nouveau cette année. Mais ça ne marche pas comme ça dans le vélo. Je vais d’abord me concentrer sur l’obtention d’autres bons résultats et si nous réussissons, peut-être que le général viendra avec. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Memorial Marco Pantani : Alexey Lutsenko encore gagnant !

La désormais traditionnelle épreuve en hommage au grimpeur illustre Marco Pantani, a une nouvelle fois …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.