(c) Sirotti

BinckBank Tour : Alvaro Hodeg prive Sam Bennett du quadruplé

Après trois victoires en trois sprints sur le BinckBank Tour, Sam Bennett (Bora-hansgrohe) a finalement trouvé plus fort que lui sur la cinquième étape de la course néerlando-belge ce vendredi. L’Irlandais a été devancé par Alvaro Hodeg (Deceuninck-Quick Step) dans un emballage à nouveau très tendu. Edward Theuns (Trek-Segafredo) a hérité de la troisième place tandis que Tim Wellens (Lotto-Soudal) reste aux commandes du général. 

Un peu moins de vingt-quatre heures après une étape courte mais très éprouvante autour d’Houffalize, les coureurs du BinckBank Tour avaient rendez-vous pour une très longue journée ce vendredi, dans un cinquième acte de 191 kilomètres visiblement destiné aux sprinteurs. Pour autant, le départ est tout sauf calme. L’échappée ne parvient d’ailleurs pas à se dégager dans la première heure de course. Carlos Verona (Movistar), Roy Cuivres (Sunweb), Moreno Hofland (EF Education First), Senne Leysen (Roompot-Charles), Thomas Sprengers (Sport Vlaanderen-Baloise) et Baptiste Planckaert (Wallonie-Bruxelles) tentent bien leur chance, mais ils sont repris après une soixantaine de bornes. Un nouveau coup repart avec seul Curvers comme rescapé, désormais accompagné par Michael Schär (CCC), Miles Scotson (Groupama-FDJ) et Boy van Poppel (Roompot-Charles). Là encore, ça n’aboutit pas et c’est finalement un quatuor composé de Jasha Sütterlin (Movistar), Robert Stannard (Mitchelton-Scott), Oscar Riesebeek (Roompot-Charles) et Willie Smit (Katusha) qui vient former la bonne échappée du jour. Après quasiment deux heures de course.

Le peloton décide enfin de lever le pied et l’échappée peut prendre un peu de champ. Les quatre fuyards entament les cent derniers kilomètres avec un avantage supérieur à deux minutes. Derrière, la Deceuninck-Quick Step est notamment aux manettes pour Alvaro Hodeg. Les hommes de Patrick Lefévère haussent d’ailleurs clairement l’allure à l’entame des deux dernières heures de course. L’écart est ainsi réduit à 1’30 à 75 kilomètres de la ligne. La pression du peloton reste constante, et d’autres formations de sprinteurs viennent rouler, mais l’avantage du quatuor reste de 1’30 au premier passage sur la ligne, à 45 kilomètres du but. Reste alors trois boucles de quinze kilomètres autour de Venray à parcourir, et les échappés voient leur entreprise se compliquer. Un tour plus tard, ils ne comptent en effet plus qu’une petite minute d’avance sur un paquet emmené par Bora-hansgrohe, Jumbo-Visma, Deceuninck-Quick Step et UAE Team Emirates. L’écart continue de se réduire dans l’avant-dernière boucle sous l’impulsion de ces diverses équipes de sprinteurs. Si bien qu’il n’est plus qu’une demi-minute avant même l’entame de l’ultime tour de circuit.

Très exactement, au moment où les quatre audacieux passent la ligne et entendent le son de cloche, le pack n’est plus qu’à 25 secondes… Smit, Sütterlin, Riesebeek et Stannard parviennent tout de même à rester en tête jusqu’au kilomètre en or, situé à 10 bornes de la ligne. Ils se partagent les bonifications mais la victoire d’étape n’est plus d’actualité. Le peloton, où la lutte des positions est intense, déboule fort derrière. Les échappés lâchent malgré tout leurs dernières forces dans la bataille, cinq secondes devant une meute lancée à leurs trousses. Leur entreprise doit toutefois prendre fin à quatre kilomètres du but et l’emballage final peut dès lors se préparer. La Bora-hansgrohe et la Trek-Segafredo impriment un train effréné dans les trois derniers kilomètres avant que l’équipe UAE Team Emirates de Jasper Philipsen ne viennent prendre le relais. La tension grimpe d’un cran avant la flamme rouge et aucune équipe n’est en mesure d’emmener nettement le sprint. Celui-ci est finalement lancé par Timothy Dupont (Wanty-Groupe Gobert) et Jakob Mareczko (CCC), mais c’est ensuite Alvaro Hodeg (Deceunnck-Quick Step) qui surgit sur la droite de la chaussée. Le Colombien prend clairement l’avantage et parvient à résister au retour de Sam Bennett (Bora-hansgrohe). Edward Theuns (Trek-Segafredo) échoue à la troisième place.

Classement de la cinquième étape

1 Álvaro José Hodeg (Deceuninck – Quick Step)
2 Sam Bennett (BORA – hansgrohe) t.m.t
3 Edward Theuns (Trek – Segafredo)
4 Timothy Dupont (Wanty – Gobert)
5 Arnaud Démare (Groupama – FDJ)
6 Kristoffer Halvorsen (Team INEOS)
7 Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma)
8 Stan Dewulf (Lotto Soudal)
9 Boris Vallée (Wanty – Gobert)
10 Boy van Poppel (Roompot – Charles)

Général après la cinquième étape

1 Tim Wellens (Lotto Soudal)
2 Marc Hirschi (Sunweb) à 0’04
3 Laurens De Plus (Jumbo-Visma) à 0’14
4 Iván García Cortina (Bahrain Merida) à 0’36
5 Mike Teunissen (Jumbo-Visma) à 0’38
6 Oliver Naesen (AG2R La Mondiale) à 0’39
7 Michael Valgren (Dimension Data) à 0’42
8 Greg Van Avermaet (CCC Team) à 0’49
9 Simon Clarke (EF Education First) m.t
10 Søren Kragh Andersen (Sunweb) m.t

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Critérium du Dauphiné 2020 : La 1e étape en direct

    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.