Tour de Burgos : la 2ème étape pour Matteo Moschetti

La 2ème étape de la 40e édition du Tour de Burgos (2.HC), emmenait les coureurs de Belorado à Castrojeriz, sur un parcours de 163 km relativement accidenté mais ne présentant qu’une seule difficulté répertoriée, située après vingt et un kilomètres de course : l’Alto de Valmala (3ème catégorie). L’arrivée se faisait aux termes d’une descente d’une vingtaine de kilomètres, après un léger virage à droite à 400 mètres du but.

Une échappée comprenant Jérémy Cornu (Direct Energie), Juan López-Cózar et Egoitz Fernández (Euskadi), Jesús Ezquerra (Burgos BH), Alejandro Ropero (Polartec Kometa) et Thibault Guernalec (Fortuneo Samsic) s’est constituée à la faveur de l’Alto de Valmala. Mais le peloton emmené par l’équipe Androni aidée par Euskadi Murias ne laissera jamais beaucoup de temps aux 6 hommes de tête avec un écart toujours inférieur à 2’30.

A 30 km de l’arrivée, l’allure du peloton s’accélère et l’écart avec les échappés diminue singulièrement à la faveur d’une partie descendante, pour passer sous la minute à 20 km de l’arrivée. Astana et Caja rural se portent en tête de peloton. En tête de course, Jesús Ezquerra et Jérémy Cornu tentent leur chance dans une partie montante, suivis plus loin par Thibault Guernalec et Alejandro Ropero alors que les deux derniers hommes de l’échappée sont repris. Dans le peloton Joan Bou (Nippo Vini Fantini) attaque sans succès, mais cela a pour effet de reprendre les derniers échappés à 15 km de l’arrivée.

Les Movistar mènent le peloton maintenant groupé et accélèrent l’allure. Quelques tentatives d’attaque sont immédiatement contrées par l’équipe Sky très vigilante d’autant que le vent est plus soutenu et vient de côté. A l’entame des 10 derniers kilomètres l’allure du peloton davantage protégé par la végétation et toujours mené par Vasil Kiryienka (Sky) est plus calme.

A 5 kilomètres de l’arrivée les équipes remontent leurs hommes forts dans le faux plat montant. Le peloton est toujours contrôlé par l’équipe Sky. L’équipe Movistar accélère l’allure à 2 km de l’arrivée. Les Movistar sont idéalement placés mais Barbero se fait remonter. Victoire de Matteo Moschetti (Polartec Kometa) aux termes d’un sprint agité ! A noter que ce jeune coureur (qui aura 22 ans le 14 août) courra en 2019 et 2020 sous les couleurs de la Trek.

Classement des dix premiers de la 2ème étape
1 – Matteo Moschetti (PLK) 3h50’04”
2 – Jon Aberasturi (EUS) m.t.
3 – Davide Ballerini (ANS) m.t.
4 – Nelson A. Soto (CJR) m.t.
5 – Marco Canola (NIP) m.t.
6 – Carlos Barbero (MOV) m.t.
7 – Yohann Gene (TDE) m.t.
8 – Nicola Bagioli (NIP) m.t.
9 – Angel Madrazo (DMP) m.t.
10 – David De La Cruz (SKY) m.t.

Classement général
1 – Jon Aberasturi (EUS) 7h38’34”
2 – Tao Geoghegan (Sky) m.t.
3 – Pello Bilbao (Astana) m.t.
4 – Francesco Gavazzi (ANS) m.t.
5 – Jonathan Lastra (CJR) m.t.
6 – Alex Aranburu (CJR) m.t.
7 – Marco Tizza (NIP) m.t.
8 – Marco Canola (NIP) + 5″
9 – Merhawi Kudus (DDD) m.t.
10 – Garikoitz Bravo (EUS) m.t.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Marcel Sieberg ravi des changements opérés chez Bahrain-Merida : « Un vent nouveau »

L’expérimenté Marcel Sieberg voit d’un bon œil le renouvellement d’effectif chez Bahrain-Merida. A 37 ans, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.