Un mois de suspension pour Pishgman Cycling

L’Union cycliste internationale vient d’annoncer la suspension de tout compétition de la formation Pishgaman pour une durée de 30 jours. Une suspension qui fait suite au cas de dopage de Rahim Emami, pris aux stéroïdes anabolisants androgènes lors du Jelajah Malaysia 2016. Pour l’équipe iranienne, il s’agissait du deuxième contrôle positif en moins de douze mois puisque Naser Rezavi avait lui aussi été pris par la patrouille sur l’édition précédente de la même épreuve dix mois plus tôt. Dans ce cas de figure, le règlement antidopage prévoit une suspension de toute l’équipe allant de 15 à 45 jours. La Commission de discipline a opté pour 30 jours à partir du 6 mars prochain. Pishgaman Cycling pourra retrouver la compétition à partir du 7 avril. Elle devra donc faire l’impasse sur le Tour de Taïwan et le Tour de Thaïlande.

pub

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Scott Thwaites dans le doute

Scott Thwaites quittera Dimension Data à la fin de l’année, c’est une certitude. Le Britannique, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.