© Cofidis

Kuurne-Bruxelles-Kuurne au programme de Nacer Bouhanni qui aimerait aussi faire Tirreno Adriatico

Après une année tendue au sein de Cofidis suite au changement de direction, Nacer Bouhanni semble aborder 2019 avec une nouvelle dynamique. Dans un entretien à L’Equipe, le Vosgien qui vit désormais à Aix-en-Provence, plus proche de sa compagne, semble avoir mis les querelles derrière lui et est prêt à redevenir le sprinteur ambitieux qu’il était. “J’ai atteint pour la première fois 1630 watts lors d’un sprint, j’étais à 1550 (jusque là), et nous ne sommes qu’en janvier” détaillait-il à L’Equipe. On savait déjà que le coureur de 28 ans reprendrait sur le Tour de la Communauté de Valence (6-10 février) (lire ici), qu’il enchainerait ensuite avec le Tour d’Oman (16-21 février). On apprend désormais que Kuurne-Bruxelles-Kuurne (3 mars) sera son premier grand objectif, ce qui signifie que Christophe Laporte n’y sera pas puisque Cédric Vasseur expliquait pour sa part à L’Equipe : “Ils (Bouhanni et Laporte) auront chacun un programme différent jusqu’au Tour“.

Après Kuurne, Bouhanni choisirait Tirreno Adriatico (13-19 mars) plutôt que Paris-Nice (10-17 mars) pour préparer Milan-Sanremo (23 mars). Cela dit il faut encore que Cofidis obtienne une invitation pour l’épreuve par étapes italienne.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour de France : Jusqu’en 2023 la dernière étape partira des Yvelines

Les Yvelines réaffirment leur attachement au cyclisme. Déjà territoire d’accueil des Grands Départ de Paris-Nice …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.