© Luis Claudio Antunes/Bike76

Funvic Brasil se défend

Alors que l’équipe Funvic est sous le coup d’une nouvelle suspension – après avoir déjà été écartée des compétitions en début de saison pour trois cas de dopage (décelés l’an dernier) – pour deux infractions au règlement antidopage, la formation brésilienne a publié un communiqué pour se défendre. Elle rappelle tout d’abord que les deux coureurs concernés sont des anciens coureurs de l’équipe qui n’évoluent plus sous le maillot de Funvic cette saison. Elle souligne également que dans les deux cas, les athlètes n’ont pas été pris pour des contrôles positifs.

Enfin, la formation Funvic a tenu à rappeler son engagement dans sa lutte pour un cyclisme propre, elle qui est récemment devenu membre du MPCC. Depuis son arrivée en division pro continentale en 2016, chaque coureur de l’équipe brésilienne possède d’ailleurs un passeport biologique qui permet de suivre les coureurs à la trace. Pourtant, pour ces nouveaux cas, la formation brésilienne risque une suspension qui pourrait aller jusqu’à douze mois.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour du Danemark : Tiesj Benoot renoue avec la victoire, Lotto Soudal signe un doublé

Une véritable course de mouvements pour lancer le Tour du Danemark. Ce mercredi, le peloton …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.