Elfstedenronde : Wout Van Aert bat Mathieu Van der Poel

Wout Van Aert (Verandas Willems) a remporté ce dimanche l’Elfstedenroute autour de Bruges sur 198 kilomètres. a devancé Mathieu Van der Poel (Beobank – Corendon) et Jens Keukeleire (Belgium).

Résumé
L’Elfstedenronde effectue son retour cette saison après une absence de 28 ans. Cette course autour de Bruges propose aux coureurs un parcours entrecoupé de 16 secteurs pavés, idéal pour des garçons comme Wout Van Aert et Mathieu Van der Poel. Dans la première heure, une échappée de six coureurs sort du peloton. Dans le groupe de tête, on retrouve des habitués du genre comme David Boucher (Pauwels Sauzen-Vastgoedservice) et Rob Ruijgh (Tarteletto-Isorex). Ils sont acccompagnés par Tom Thill (Team Differdange-Losch), Antwan Tolhoek (Pays-Bas), Tom Devriendt (Wanty-Groupe Gobert) et Philipp Walsleben (Beobank-Corendon).

Ces six coureurs auront un avantage maximal de 3’30”, dans une épreuve disputée à une allure très rapide. A 50 kilomètres de l’arrivée, le peloton reprend d’abord Tom Thill avant de poursuivre sa remontée sur les pavés de Flandre Occidentale. Le peloton se casse en plusieurs morceaux sur les pavés. L’échappée est reprise à 36 kilomètres du terme.

A l’entrée de Bruges, Mathieu Van der Poel place un premier démarrage. 15 coureurs se détachent ainsi du peloton réduit. Le Néerlandais, insaissisable, accélère une deuxième fois au premier passage sur la ligne d’arrivée.
Comprenant l’audace de son entreprise, le champion de cyclo-cross se laisse reprendre par les poursuivants.
Dans ce groupe, on retrouve Mathieu van der Poel, Jens Keukeleire, Tosh Van der Sande, Frederik Backaert, Wout van Aert, Aimé De Gendt, Philipp Walsleben, Rob Ruijgh, Pieter Serry, Alexander Krieger, Tom Devriendt, Lawrence Naesen, Olivier Pardini, Antwan Tolhoek et David Boucher.

A 20 kilomètres de l’arrivée, David Boucher paie ses efforts et lâche prise. Le peloton emmené par Cibel-Cebon ne se rapproche pas, le vainqueur est devant. A l’avant-dernier passage sur la ligne, chacun prend son tour de relai et se préserve pour le dernier tour. Cependant, à 8 kilomètres de l’arrivée, aucune attaque n’est à signaler. A 5 kilomètres de l’arrivée,  Jens Keukeleire place un démarrage sur un secteur pavé. Le Belge fait mal mais tout le monde revient. A 2,5 kilomètres du but, Rob Ruijgh place une attaque violente. Il est rejoint par Aimé De Gendt qui le contre directement. Le regroupement est effectué à 1,5 kilomètres. Après une séance de surplace, Wout Van Aert règle ce groupe au sprint

Top 10

1. Wout Van Aert (Verandas Willems-Crelan)
2. Mathieu Van der Poel (Beobank-Corendon)
3. Lawrence Naesen (WB-Veranclassic-Aqua Protect)
4. Alexander Krieger (Leopard Pro Cycling)
5. Jens Keukeleire (Belgium)
6. Tosh Van der Sande (Lotto-Soudal)
7. Olivier Pardini (WB-Veranclassic-Aqua Protect)
8. Frederik Backaert (Wanty-Groupe Gobert)
9. Pieter Serry (Quick Step – Floors)
10. Rob Ruijgh (Tarteletto-Isorex)

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Memorial Marco Pantani : Alexey Lutsenko encore gagnant !

La désormais traditionnelle épreuve en hommage au grimpeur illustre Marco Pantani, a une nouvelle fois …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.