(c) Sirotti

David Lappartient : « La sécurité des coureurs est notre priorité absolue »

L’UCI et l’association des coureurs professionnels (CPA) se sont entretenues ce mercredi, au quartier général de la haute instance. Après les invectives de plusieurs coureurs, notamment du vice-champion du monde Matteo Trentin (lire ici), la réunion portait sur le thème brûlant de la sécurité des coureurs. A l’arrivée, les deux parties se satisfaisaient d’avoir trouvé un terrain d’entente. Un plan de réformes pour 2020 a été établi : les mesures imaginées, qui restent encore inconnues, seront soumises au vote du comité directeur de l’UCI, les 10 et 11 décembre.

« La sécurité des coureurs est notre priorité absolue, lance David Lappartient, le président de l’UCI. Et je veux remercier la CPA de sa coopération à la réunion. Avec nos partenaires, nous avons déjà beaucoup œuvré pour améliorer les conditions de course, mais les récents événements nous ont ont rappelé que nous ne pouvions pas nous reposer sur nos lauriers. En ce sens, nous allons répondre aux demandes légitimes des coureurs en renforçant nos actions dès la saison prochaine. »

Gianni Bugno, le président de l’association des coureurs, embrayait : « La sécurité des coureurs est l’une de nos principales missions. Nous sommes donc satisfaits que l’UCI nous écoute à ce sujet et que l’instance soit déterminée à changer les choses. Nous allons proposer des mesures spécifiques, dans une approche constructive, avec l’objectif d’un changement significatif dès 2020. Et ce à l’avantage des coureurs. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Vuelta 2020 : Deux étapes au Pays Basque ?

La Vuelta de retour au Pays Basque dès 2020 ? C’est en tout cas ce …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.