© Wanty-Groupe Gobert

Pieter Vanspeybrouck et Jérôme Baugnies prolongent

L’équipe Wanty – Groupe Gobert vient d’annoncer deux prolongations supplémentaires : celle de Jérôme Baugnies pour une saison supplémentaire et celle Pieter Vanspeybrouck jusque fin 2020. Pour Baugnies (31 ans), ce sera la sixième saison au sein de l’équipe wallonne. Il a notamment remporté le Grand Prix de la Ville de Zottegem cette année. Vanspeybrouck fêtera ses 32 ans en février prochain. sa saison 2018 a été perturbée par des blessures mais il a tout de même réussi à prendre une troisième place sur une étape du Tour d’Allemagne et s’est aussi illustré sur le Tour de Norvège.

J’espère égaler ma saison 2018 l’an prochain. Normalement, j’atteins mon meilleur niveau en mai, déclarait Baugnies dans le communiqué de son équipe. Alors, j’essaie de m’illustrer et de concrétiser. Mais cette année, j’étais déjà en forme à Liège-Bastogne-Liège. Les Flandriennes ? Les coureurs qui évoluent le plus en forme méritent leur place. Moi, on verra. Je viens de reprendre l’entrainement sur route, car je suis passé sur le billard il y a deux semaines pour enlever les plaques posées après ma chute du Grand Prix de Wallonie 2017. Maintenant, tout est derrière moi. L’opération s’est bien passée, et je peux à nouveau rouler à vélo. J’ai repris un peu plus tard que l’an dernier, mais ça ne devrait pas poser de problème. Je dois simplement continuer à aller chez le kiné jusqu’à la fin de l’année, raison pour laquelle je ne partirai pas en stage à l’étranger, sauf s’il neige“.

La saison dernière fut émaillée de hauts et de bas. Au printemps, j’ai commencé fort mais plusieurs chutes ont perturbé ma progression, résumait pour sa part Vanspeybrouck. A Francfort, puis en Norvège, je retrouvais mes meilleures sensations puis j’ai brisé ma clavicule sur la quatrième étape du Tour de Norvège. A l’automne, ça allait mieux, notamment au Tour d’Allemagne. J’ai l’impression que je n’ai pas étalé tout mon potentiel chez Wanty – Groupe Gobert. A chaque fois que j’arrivais en forme, j’ai eu de la malchance. Je veux montrer mes capacités l’an prochain. J’espère être prêt dès les classiques printanières, en particulier sur Gand-Wevelgem, une épreuve qui me plait et me convient“.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Milan-Sanremo : Cofidis avec Christophe Laporte et Nacer Bouhanni

Cofidis a dévoilé une équipe à deux têtes pour Milan-Sanremo. Ce samedi, la formation nordiste …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.