(c) Sirotti

Nairo Quintana :  « Je n’avais jamais gagné de cette manière »

Scénario inattendu aujourd’hui sur la seconde étape de la Vuelta, pour tout le monde même pour le vainqueur de l’étape, Nairo Quintana. Alors que tout le monde s’attendait à une arrivée au sprint dans un petit comité, c’est finalement le grimpeur Colombien de la Movistar qui s’impose en solitaire après avoir distancé ses camarades d’échappées. Parti dans un premier temps à 15 kilomètres dans un groupe de 6, Nairo Quintana parvient à s’isoler à l’avant de la course sous la flemme rouge. Sortant du Tour de France, il démontre qu’il possède une bonne condition physique et qu’il sera l’un des hommes à suivre sur cette Vuelta, grâce à son action en solitaire, il remonte à la seconde place du général à seulement deux secondes du leader Nicolas Roche, mais surtout il parvient à engranger de précieuses secondes face à ses adversaires directs. Heureux et satisfait de son action, le néo porteur du maillot de meilleur sprinteur délivre ses premières impressions à l’arrivée :

« Une journée différente et belle. Je n’avais jamais gagné de cette manière, mais il y a toujours une première fois. Une journée spéciale dont j’avais grand besoin. Aujourd’hui, nous avons travaillé toute la journée en bonne harmonie, avec Alejandro et l’ensemble de l’équipe, et nous avons obtenu le résultat que nous recherchions. »

« Nous ne nous attendions pas à ce que la sélection après l’ascension de Puig Llorença soit si conséquente, nous pensions que ce serait une étape dédiée aux sprinteurs, avec un groupe plus petit mais avec des hommes rapides. Alejandro et moi étions en train de filtrer les accélérations, de se partager le travail, et une fois je suis sorti dans ce groupe de six, j’ai relayé pour garder le rythme élevé. Quand j’ai trouvé le moment opportun, j’ai attaqué pour voir comment ça allait réagir. Et je n’ai jamais regardé en arrière ; si ça n’avait pas marché au moins j’aurais essayé. »

« Nous ne sommes ici que depuis deux jours ; il y a encore beaucoup de chemin à parcourir, il faut y aller calmement. Pour l’instant, nous prenons ce succès, qui vous booste le moral et nous permet d’être plus tranquille, surtout pour l’équipe, parce que cela vous motive toujours à faire un bon travail. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Mondiaux : Les sélections confirmées

Les sélections se dévoilent une à une pour l’épreuve en ligne des championnats du monde. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.