Vers la fin de l’opération Puerto?

Après des années d’attente, les noms des athlètes impliqués dans l’affaire Puerto pourraient bientôt être dévoilés au grand public. La justice espagnole a en effet autorisé la remise des dernières poches de sang au CONI (Comité Olympique National Italien), selon le quotidien espagnol AS.

Le sang sera ensuite examiné pour déterminer qui est compromis dans cette affaire de dopage orchestrée par le docteur Eufemiano Fuentes, qui a été en appel de cette décision. Il y a quelques années, le CONI avait identifié l’ADN du nouveau champion du monde Alejandro Valverde dans une des poches de sang. L’Espagnol avait alors été suspendu deux ans. A ce propos, le Murcian a exprimé son ras-le-bol dans la presse cette semaine en souhaitant ne plus être interrogé sur ce sujet.

Selon AS, la justice espagnole veut clôturer l’affaire Puerto, qui a démarré en 2006. 211 poches de sang avaient alors été retrouvées chez le docteur Fuentes. Ces poches de sang devaient à la base être détruites, mais elles avaient finalement été récupérées par l’Agence Mondiale Antidopage en 2016, qui avait alors déclaré avoir identifié de nombreux clients de Fuentes, sans pouvoir dévoiler leurs noms.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Strade Bianche 2020 : Le direct commenté

    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.