L’UCI fait un premier point concernant l’interdiction du tramadol

Plus de deux mois après l’entrée en vigueur de l’interdiction du tramadol en compétition le 1er mars dernier, l’Union Cycliste Internationale vient de délivrer un communiqué dans lequel elle dresse un premier bilan de cette période. La principal information à retenir est que la totalité des tests effectués lors de onze événements inscrits au calendrier WorldTour se sont révélés négatifs. Ainsi, c’est 117 coureurs qui ont été testés, pour un total global de 143 échantillons. L’UCI souligne d’ailleurs la coopération totale des équipes, aussi bien des coureurs que du personnel.

Se basant sur la méthode de référence DBS (Dried Blood Spots), les contrôles ont été diligentés par l’UCI avec l’assistance de la Cycling Anti-Doping Foundation (CADF), un organisme indépendant chargé de définir et de diriger la stratégie en matière de contrôles et d’enquêtes antidopage dans le milieu cycliste. Le but de ces contrôles est de lutter contre l’utilisation massive de tramadol, un antalgique puissant pouvant provoquer, selon des études, un effet de somnolence, une perte de concentration voir une dépendance. Il était notamment pointé du doigt comme étant le responsable de nombreuses chutes dans le peloton, et a donc été interdit pour garantir la sécurité des coureurs.

S’exprimant sur ce premier rapport, le président de l’UCI, David Lappartient, déclare : « Le programme d’essais du tramadol en compétition est désormais entré dans sa phase de transition. Je tiens à remercier le personnel présent sur le terrain, ainsi que nos partenaires scientifiques pour leur soutien. Je voudrais également remercier les coureurs et les équipes qui ont manifesté le réel désir de participer à ce programme, pour réduire les risques dans le peloton. »

L’UCI annonce enfin que le programme de surveillance de l’utilisation abusive du tramadol se poursuivra tout au long de la saison, dans toutes les disciplines, y compris lors des différents championnats du monde.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Vuelta : Astana enlève le chrono, Miguel Angel Lopez premier leader

Astana réussit son entrée en matière. La formation kazakhe a réglé le contre-la-montre par équipes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.