(c) Adria Mobil

Janez Brajkovic suspendu jusqu’en juin

Janez Brajkovic avait brusquement cessé de courir après le Tour d’Autriche, mi-juillet, la saison passée. On sait désormais pourquoi. Le coureur slovène était depuis sous le coup d’une procédure antidopage menée par l’Union Cycliste Internationale. Son ancienne équipe d’alors, Adria Mobil, qui ne l’a pas prolongé pour la saison à venir, avait en effet reçu une notification indiquant le contrôle positif du coureur à la methylhexanamine lors d’un test effectué en avril.

Si le type de substance et sa quantité n’impliquaient pas une suspension obligatoire et immédiate, Janez Brajkovic avait alors décidé, en accord avec Adria Mobil, de se mettre en retrait de manière volontaire et de préparer sa défense. Celle-ci a consisté à prouver que la substance ayant provoqué le litige provenait d’un complément alimentaire acheté sur internet, et que ce produit ne précisait pas la présence de ladite substance. L’Union Cycliste Internationale a validé cette explication indique aujourd’hui Adria Mobil.

Ainsi, compte tenu de la manière dont la substance est entrée dans le corps de Brajkovic, et de la collaboration de ce dernier, la peine initiale prévue, de 24 mois, a été réduite à 10 mois. Elle a débuté rétroactivement le 2 août dernier. Brajkovic, pour le moment sans équipe, sera donc autorisé à revenir dans les pelotons le 2 juin 2019. Par ailleurs, ses résultats sur le Tour de Croatie 2018 ont été annulés.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Grand Prix de Zottegem : Piotr Havik l’emporte en costaud

Au terme d’une course débridée autour de Zottegem, ce mardi, le Néerlandais Piotr Havik (Beat …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.