EN DIRECT

Superprestige #4, Gavere : Mathieu van der Poel seul au monde

Le suspense n’aura duré qu’un gros quart d’heure ce dimanche à Gavere. Avec toute sa classe, toute sa puissance et la domination qu’on lui connait depuis le début de la saison, Mathieu van der Poel s’est donc imposé à Gavere, épreuve comptant pour Superprestige, au terme d’un solo désormais traditionnel. Il a largement devancé Wout van Aert et Toon Aerts après s’être isolé dès le troisième tour. Par ailleurs, le Néerlandais signe un quatrième succès en quatre manche dans la compétition, qu’il mène évidemment de la tête et des épaules. 

Le meilleur départ est à mettre à l’actif de Mathieu van der Poel, vainqueur la veille du Jaarmarktcross de Niel. Le champion d’Europe prend les rênes de suite. Dans son sillage, Michael Vanthourenhout et Toon Aerts. Les premières brèches ne tardent pas à se créer, et après seulement trois minutes, van der Poel en ouvre une avec Aerts. Le reste du peloton, où se trouve Wout van Aerts, est déjà repoussé à plusieurs secondes. Mathieu van der Poel en profite pour maintenir la pression. Aerts serre les dents tandis que Wout van Aert entame sa remontée, suivi par Laurens Sweeck. Au terme du premier tour, van der Poel passe finalement avec quelques mètres d’avance sur Aerts sur la ligne, tandis que van Aert est déjà repoussé à 15 secondes ! Le champion du monde est d’ores et déjà lancé dans une course poursuite à distance. Pour sa part, Toon Aerts éprouve les plus grandes difficultés à suivre le rythme de van der Poel, auteur d’un début de course canon. Après quasi un quart d’heure et deux tours, le duo de tête coupe finalement la ligne avec un écart stabilisé à 15 secondes face à Van Aert. Le reste de la concurrence est déjà repoussé à plus de 40 secondes.

Ton Aerts prend alors le relais de Mathieu van der Poel, pendant quelques minutes, mais après une descente largement mieux négociée, le Néerlandais remet un coup de pression. Et cette fois-ci, Toon Aerts ne peut que constater les dégâts. Le prodige batave s’envole alors que van Aert coince aussi quelque peu dans la butte grasse du circuit. Au tiers de l’épreuve, on retrouve ainsi un homme seul en tête, 10 secondes devant Aerts et 23 devant van Aert. Le show, ou solo, Mathieu van der Poel est bel et bien lancé. Le champion d’Europe s’envole et Aerts et van Aert sont impuissants. À la mi-course, le Néerlandais compte alors 22 et 29 secondes sur ses deux plus proches concurrents. Ceux-ci commencent d’ailleurs à se livrer à une bagarre pour la place de dauphin. À ce petit jeu, Van Aert grignote petit à petit sur Aerts pendant que van der Poel fait étalage de sa classe en tête. Il creuse d’ailleurs son avance à 35 secondes après 35 minutes d’efforts. Dans la lutte pour les places sur le podium, Van Aert semble peu à peu prendre l’avantage sur le coureur de la Telenet Fidea Lions. Un peu plus loin, c’est le jeune Thomas Pidcock qui occupe la quatrième place provisoire, juste devant Lars van der Haar.

Quant à lui, Van der Poel entame le dernier quart d’heure de course avec une marge très importante de 40 secondes. Pidcock passe lui avec 1’35 de retard, Van der Haar avec 1’40. Coupable d’une petite faute dans le tour qui suit, Van Aert doit fournir un petit effort pour recoller à la roue de Toon Aerts, mais ce dernier reprend quelques mètres à la faveur de la longue bosse du parcours. À deux tours du but, van der Poel franchit la ligne avec 35 secondes d’avance sur Toon Aerts qui a lui-même distancé Wout van Aert de près de dix secondes. Dans cet avant-dernier tour, Mathieu van der Poel relâche un peu la pression au contraire de Toon Aerts, qui ne veut pas voir le retour de Van Aert. L’écart se réduit donc à vingt-cinq secondes entre les deux premiers, alors qu’il augmente à vingt secondes entre le deuxième et le troisième. Les positions semblent donc bien établies pour le podium final. Logiquement, le dernier tour ne change rien et Mathieu van der Poel s’en va donc remporter sa quatrième victoire en quatre manches du Superprestige, le tout au terme d’un numéro une fois encore impressionnant. Aerts se contente de la deuxième place à 24 secondes tandis que van Aerts se classe troisième, à 36 secondes. Belle surprise, Thomas Pidcock conclut la course en quatrième place.

Classement 

1 Mathieu Van Der Poel (Corendon – Circus)
2 Toon Aerts (Telenet Fidea Lions) à 0’24
3 Wout Van Aert (Cibel-Cebon) à 0’36
4 Thomas Pidcock (TP Racing) à 1’41
5 Lars Van Der Haar (Telenet Fidea Lions) à 1’51
6 Tom Meeusen (Corendon – Circus) à 2’19
7 Quinten Hermans (Telenet Fidea Lions) à 2’32
8 Jens Adams (Pauwels Sauzen – Vastgoedservice) à 2’54
9 Gianni Vermeersch (Steylaerts – 777) à 3’35
10 Nicolas Cleppe (Telenet Fidea Lions) à 3’50

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour de l’Ain : Stefan Bissegger devance Lorrenzo Manzin

Le Tour de l’Ain s’élançait ce vendredi par une étape de 162,6 kilomètres entre Bourg-en-Bresse …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.