Cyclo-cross – Coupe du Monde de Bogense : Mathieu van der Poel sans concurrence

Mathieu van der Poel (Beobank – Corendon) s’impose en solo à Bogense. Wout Van Aert (Crelan – Charles) est deuxième en ayant devancé au sprint Toon Aerts (Telenet – Fidea). Après un début de course assez serré, van der Poel a définitivement lâché ses adversaires dans le cinquième tour et sa domination n’a jamais été contestée jusqu’à la ligne.

A l’issue de la première ligne droite Lars van der Haar (Telenet – Fidea) ressort en tête devant Mathieu van der Poel (Beobank – Corendon). Wout Van Aert (Crelan – Charles), pas aussi bien parti, remonte néanmoins rapidement à la troisième place. Au train les trois coureurs prennent rapidement un léger avantage. Dès le premier passage des planches, van der Haar fait une erreur à la réception du premier saut et perd un peu de terrain. Mais un tout petit peu plus loin, c’est au tour de van der Poel de se louper un peu dans une descente très abrupte. Les écarts se resserrent et van der Haar parvient à rentrer en compagnie de son coéquipier Toon Aerts.

Ils sont alors quatre en tête (Van Aert, van der Poel, van der Haar et Aerts). Aussitôt rentré, Aerts tente d’accélérer l’allure mais n’y parvient pas vraiment. Malgré des à coups, le quatuor reste ensemble. Derrière on retrouve plusieurs groupes mais ils sont déjà trop loin pour espérer rentrer. Dans le troisième tour, Aerts parvient à faire une différence et van der Poel est dans sa roue. Les deux hommes se détachent et van der Poel essaye d’en profiter pour passer directement à l’attaque mais il ne parvient pas à distancer Aerts. On a donc deux duos avec Aerts et van der Poel en tête puis Van Aert et van der Haar derrière.

Dans le deuxième duo, Van Aert distance rapidement van der Haar et à la fin du troisième tour, Aerts et van der Poel ont une dizaine de secondes d’avance sur Van Aert et environ 20 secondes sur van der Haar, qui s’est une nouvelle fois loupé au passage des planches. En réalité, presque chaque passage de planches occasionnera des problèmes pour van der Haar qui n’est clairement pas à même de suivre l’allure des trois premiers coureurs.

Ce n’est que dans le cinquième tour, autrement dit à mi-course, que van der Poel parvient finalement à distancer Aerts. Ce dernier commence à payer les efforts du début de course. Non seulement il laisse van der Poel s’envoler mais il commence à perdre du temps sur Van Aert. Aerts lâche seconde après seconde et inévitablement Van Aert revient sur lui et le dépose rapidement. D’autant que l’ancien Champion d’Europe doit changer de vélo.

Mais alors que les coureurs abordent l’avant dernier tour et que Van Aert possède 7 secondes d’avance sur Aerts, il doit changer de vélo. Résultat le Champion du Monde ressort à hauteur de Aerts. Et ce dernier retrouve un second souffle. Aerts mène la vie dure à Van Aert et lui prend même un peu d’avance. Mais Aerts est irrégulier sur ce circuit. S’il peut attaquer sur les parties les plus roulantes, les parties les plus dures lui font systématiquement perdre du terrain. Les deux hommes abordent le dernier tour ensemble puis Aerts gagne du terrain sur Van Aert. Jusqu’à quatre secondes !

Alors qu’à l’avant Mathieu van der Poel s’impose sans jamais avoir été inquiété, pour la deuxième place, le Champion du Monde semble dans le dur. Mais il gère aussi très bien son effort en réalité. Les deux hommes se présentent finalement ensemble dans la très longue portion bitumée qui mène jusqu’à la ligne. Et dans le sprint à deux, Aerts ne peut rien faire contre l’explosivité de Wout Van Aert. Ce dernier est deuxième alors que Aerts est troisième. Van der Haar qui aura sans doute trouver le temps long, et malgré ses multiples chutes aux passages des planches, est quatrième. Plus loin derrière Tim Merlier (Crelan – Charles) prend le dessus sur Corné van Kessel (Telenet – Fidea) pour la cinquième place.

Au classement de la Coupe du Monde, Van Aert remonte à la deuxième place. Une victoire apportant 80 points, et Mathieu van der Poel comptant 100 points d’avance sur Van Aert, le Néerlandais a plus d’une manche d’avance.

Classement : 
1. Mathieu van der Poel (Beobank – Corendon) en 1h02’58
2. Wout Van Aert (Crelan – Charles) à 0’08
3. Toon Aerts (Telenet – Fidea)
4. Lars van der Haar (Telenet – Fidea) à 0’47
5. Tim Merlier (Crelan – Charles) à 1’21
6. Corné van Kessel (Telenet – Fidea) à 1’28
7. Laurens Sweeck (ERA – Circus) à 1’41
8. Quinten Hermans (Telenet – Fidea) à 1’52
9. Michael Vanthourenhout (Marlux – Napoleon Games) à 2’05
10. Kevin Pauwels (Marlux – Napoleon Games)

Classement de la Coupe du Monde après la manche de Bogense :
1. Mathieu van der Poel (Beobank – Corendon) – 320pts
2. Wout Van Aert (Crelan – Charles) – 220pts
3. Lars van der Haar (Telenet – Fidea) – 219pts.
4. Laurens Sweeck (ERA – Circus) – 208pts
5. Quinten Hermans (Telenet – Fidea) – 203pts
6. Michael Vanthourenhout (Marlux – Napoleon Games) – 200pts
7. Toon Aerts (Telenet – Fidea) – 199pts
8. Corné van Kessel (Telenet – Fidea) – 196pts
9. Kevin Pauwels (Marlux – Napoleon Games) – 191pts
10. Daan Soete (Telenet – Fidea) – 186pts

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Piste – CDM#1 : Les résultats de la 2e journée

Le podium du Keirin :  1. Yuta Wakimoto (Japon) 2. Edward Dawkins (Nouvelle Zélande) 3. Krzysztof Maksel (Pologne) …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.