Vuelta : La deuxième étape en direct commenté

17h46 – arrivée
Nicolas Roche est le nouveau maillot rouge !
Merci à toutes et à tous de nous avoir suivi. Plus d’informations à venir sur le site dans les prochaines heures.

17h40 – arrivée
Et victoire de Quintana, 4 secondes devant Roche et Roglic.
Le groupe maillot rouge finit à 37 secondes !

17h39 – 0,5 km de l’arrivée
Quintana y va !!

17h39 – 1 km de l’arrivée
Quintana seul à la flamme rouge

17h38 – 1,5 km de l’arrivée
Quintana toujours 30m devant le reste du groupe, où ne figure plus Nieve après une erreur de trajectoire.

17h38 – 2 km de l’arrivée
Lopez fait lui toujours le rythme dans le groupe maillot rouge.

17h37 – 2,5 km de l’arrivée
Quintana a fait le trou !

17h36 – 3 km de l’arrivée
Roche et Nieve ne comptent plus collaborer. Et Quintana profite d’une temporisation pour attaquer.

17h35 – 4 km de l’arrivée
Roche, Aru, Quintana, Nieve, Roglic et Uran s’entendent toujours. Et 40 secondes !

17h34 – 5 km de l’arrivée
Formolo roule dans le groupe de poursuite mais l’écart grimpe : 35 secondes.

17h33 – 
Toujours une très bonne entente devant. Roglic et Uran ne se ménagent pas.

17h32 – 6,5 km de l’arrivée
30 secondes !

17h31 – 7 km de l’arrivée
L’écart grimpe à 28 secondes ! Lopez va avoir du mal à conserver son maillot rouge.

17h29 – 9 km de l’arrivée
Aucune observation en tête. Quintana relance dans la descente.

17h28 – 10 km de l’arrivée
Petite descente désormais et 19 secondes au chrono.

17h27 – 11 km de l’arrivée
Un peloton s’est reformé à 1’30. Les leaders d’Ineos y sont.

17h26 – 
Tous les coureurs passent devant.

17h25 – 12 km de l’arrivée
La tendance reste en faveur des 6 de tête !

17h24 – 13 km de l’arrivée
Quelle bagarre dès cette deuxième journée de course !

17h23 – 14 km de l’arrivée
Lopez continue de rouler, à 20 secondes des échappés.

Le troisième groupe repoussé à une minute désormais.

17h22 – 
Ion Izagirre est lâché. Lopez fait le travail lui-même !!

17h21 – 
Très belle collaboration parmi les hommes de tête.

17h20 – 15 km de l’arrivée
Un troisième groupe se rapproche du groupe maillot rouge.

17h19 – 16 km de l’arrivée
13 secondes pour les 6 échappés sur le reste des favoris.

17h18 – 
Composition du groupe maillot rouge : Izagirre, Valverde, Grossschartner, Lopez, Bennett, Herrada, Chaves, Kelderman, Majka, De La Parte, Higuita, Latour, Aranburu, Pogacar. 

17h16 – 19 km de l’arrivée
13 secondes pour Roglic, Uran, Quintana, Aru, Nieve et Roche.

17h15 – 19 km de l’arrivée
On collabore parmi les 6 hommes de tête !

17h14 – 20 km de l’arrivée
Roglic, Uran et Quintana reviennent sur le duo de tête. Aru fait aussi l’effort.

17h13 – 
Nieve et Roche placent un contre. Roglic y va !

17h13 – 21 km de l’arrivée
Le groupe de poursuivants est déjà à 45 secondes. Pendant ce temps, Formolo fait la descente.

17h12 – 22 km de l’arrivée
Groupe de tête d’environ 20 hommes.

17h10 – 23 km de l’arrivée
Latour repris en tête. Pogacar redonne de l’impulsion.

17h10 – 24 km de l’arrivée
Un groupe avec Mezgec, Boasson Hagen et Fuglsang pointe à 30 secondes du groupe de tête. Et Latour repart !

17h09 – 25 km de l’arrivée
Contre de Valverde qui reprend Latour et Bennett et au sommet !

17h07 – 25 km de l’arrivée
Uran, Kelderman, Lopez, Quintana, Roglic, Formolo, Valverde, Latour, Martinez dans les premières positions du groupe de tête.

Etn ouvelle attaque de Latour. Bennett suit.

17h07 – 25 km de l’arrivée
20 coureurs en tête à un kilomètre du sommet. Valverde toujours à la manoeuvre.

17h06 – 26 km de l’arrivée
Valverde augmente le tempo ! Kruijswijk est dans un deuxième groupe avec Fuglsang, Gilbert, Mezgec.

17h05 – 26 km de l’arrivée
Valverde emmène un groupe reformé d’une vingtaine d’unités. Les favoris sont là.

17h04 – 
Ca revient de l’arrière !! Valvere, Quintana, Roglic notamment. Les favoris se dévoilent.

17h04 – 
Encore deux kilomètres d’ascension. Latour prend la majeure partie des relais.

17h03 – 27 km de l’arrivée
George Bennett rejoint le duo alors qu’il n’y a plus que 30-40 coureurs dans le “peloton”.

17h02 – 
Latour accélère ! Formolo le suit. Et ça continue de s’émietter derrière.

17h02 – 
Déjà de nombreux lâchés. Formolo et Latour dans la roue de Carthy.

17h01 – 
EF Education First emmène dès le pied. Hugh Carthy a pris le relais de Mitch Docker.

17h00 – 28 km de l’arrivée
Stybar a pris la 2e place du sprint, Roglic la 3e. 2 et 1 secondes pour eux.

C’est parti pour la dernière bosse.

16h59 – 28 km de l’arrivée
La bosse va débuter et c’est la Movistar qui emmène devant AG2R et Ineos.

16h58 – 29 km de l’arrivée
Le peloton reste très étiré.

16h58 – 
Sam Bennett lâché du peloton.

16h57 – 
Movistar et Mitchelton-Scott sont désormais aux rênes. Bora-hansgrohe et AG2R-La Mondiale en deuxième rideau.

16h56 – 31 km de l’arrivée
Echappée terminée ! Sander Armée repris par un peloton très agité.

16h55 – 
Les coureurs arrivent à l’Alto de Piug Llorença (3 km à 9,5%). Ca va faire des dégâts !

16h54 – 32 km de l’arrivée
Jumbo continue d’emmener fort devant Sunweb.

16h53 – 33 km de l’arrivée
Le sprint intermédiaire arrive dans un kilomètre.

16h52 – 34 km de l’arrivée
Ca sent la fin pour Armée : 25 secondes ! Le peloton commence à perdre quelques éléments.

16h50 – 
La Jumbo-Visma roule très fort en tête de peloton, ça s’étire.

16h49 – 35 km de l’arrivée
45 secondes pour Armée.

16h47 – 37 km de l’arrivée
Le peloton roule à toute allure désormais, du fait d’une vraie bataille pour les positions.

16h46 – 38 km de l’arrivée
Le peloton revient à une petite minute de Sander Armée.

16h43 – 40 km de l’arrivée
Le Belge a fait le trou et s’est isolé en tête.

16h41 – 41 km de l’arrivée
Sander Armée place une accélération !

16h39 – 42 km de l’arrivée
Le peloton est également passé sur la ligne. Plus que 1’15 de retard.

16h37 – 43 km de l’arrivée
L’échappée est passée sur la ligne, mais dans le sens inverse de l’arrivée.

16h37 – 
Jumbo-Visma a aussi fait son apparition en tête de paquet alors que les coureur sont à Calpe.

16h36 – 44 km de l’arrivée
Ca continue de dégringoler : 1’40.

16h33 – 47 km de l’arrivée
Le peloton est très tendu et ça commence à bagarrer : 2’15.

16h30 – 
36.9 km/h de moyenne après 4 heures de course.

16h28 – 51 km de l’arrivée
La dernière bosse sera abordée dans une petite vingtaine de kilomètres.

16h26 – 53 km de l’arrivée
Le peloton a légèrement levé le pied : 3 minutes au chrono.

16h18 – 58 km de l’arrivée
Ineos pointe le bout de son nez en tête de peloton.
Pendant ce temps, l’écart est à 2’40.

16h08 – 65 km de l’arrivée
Ca se confirme, le chrono indique 3 minutes désormais.

16h02 – 69 km de l’arrivée
La Bora-hansgrohe semble élever le tempo.

15h57 – 73 km de l’arrivée
L’écart est d’à peine 4 minutes désormais.

15h43 – 
Les coureurs sont dans une longue portion descendante désormais.

15h40 – 86 km de l’arrivée
Bora-hansgrohe et Astana maintiennent l’écart autour des 4 minutes.

15h30 – 
Moyenne après 3 heures de course : 34,7 km/h

15h25 – 95 km de l’arrivée
Dario Cataldo prend seul les relais en tête de paquet depuis plusieurs minutes.

15h21 – 97 km de l’arrivée
Wout Poels (Team Ineos) de retour dans le peloton après un problème mécanique.

15h16 – 99 km de l’arrivée
L’avance de l’échappée continue de chuter : 4’15. La Bora-hansgrohe toujours en soutien d’Astana.

15h14 – 100 km de l’arrivée
Nous sommes à la mi-course. Il reste 100 bornes à couvrir.

15h10 – 
L’écart passe sous les 5 minutes.

15h09 – 102 km de l’arrivée
Le peloton passe à son tour au ravitaillement.

15h04 – 
La formation Astana du maillot rouge Miguel Angel Lopez continue de rouler par l’intermédiaire de Manuele Boaro.

15h00 – 105 km de l’arrivée
Les coureurs sont au ravito et l’écart n’est plus que de 5’23.

14h54 – 108 km de l’arrivée
Astana et Bora-hansgrohe aux commandes du peloton.

14h51 – 
Les échappés approchent du ravitaillement et leur avantage se réduit à environ 6 minutes.

14h40 – 
6’20 pour Armée, Madrazo, Smit et Lastra.

14h32 – 
Le peloton stabilise l’écart à 6’30 depuis quelques kilomètres.

14h29 – 
37.1 km/h de moyenne après les deux premières heures de course.

14h28 – 122 km de l’arrivée
Crevaison pour Sam Bennett.

14h21 – 
Le peloton a légèrement accéléré : 6’45 au dernier pointage RadioTour.

14h11 – 136 km de l’arrivée
Il semblerait que la Bora-hansgrohe se rapproche des premières positions.

14h07 – 
Le peloton bascule dans la descente avec exactement 7’42 de retard sur le quatuor échappé. C’est toujours la seule formation Astana qui fait le train.

14h00 – 145 km de l’arrivée
Sommet !
Madrazo passe à nouveau en tête, devant Lastra et Armée.

Le coureur de la Burgos BH est donc virtuel leader du classement de la montagne avec 8 points, contre 4 pour Armée et 3 pour Lastra.

13h58 – 146 km de l’arrivée
Un kilomètre avant le sommet de cette avant-dernière côte répertoriée de la journée.

13h55 – 
C’est fait, ils sont 4 dans l’échappée !

Angel Madrazo (Burgos BH), Sander Armée (Lotto-Soudal), Jonathan Lastra (Caja Rural) et Willie Smit (Katusha-Alpecin)

13h54 – 
À 3 kilomètres du sommet, on est tout proche d’un regroupement en tête de course.

13h52 – 
Jonction ! Smit a déjà repris les deux hommes de tête, qui ont semble-t-il calmé le jeu. Lastra n’est plus très loin non plus.

Le peloton est à 6’34 au pied de l’Alto de Benilloba.

13h51 – 
Smit a lâché Lastra en contre et s’en va tenter de rejoindre le duo de tête.

13h45 – 152 km de l’arrivée
Le duo de tête entame l’Alto de Benilloba (6,4 km à 4,2%), 2e difficulté du jour.

13h42 – 
La descente actuellement empruntée par les coureurs est davantage un faux-plat descendant où il faut tout de même s’employer. Les écarts sont stabilisés.

13h36 – 
Les poursuivants toujours à 1’30, le peloton à 6’30 désormais. Astana laisse faire.

Au sommet du premier GPM, Madrazo est passé 1er, Armée 2e, Lastra 3e.

13h33 – 163 km de l’arrivée
Les échappés passent au sommet de la première difficulté.

34,7 km/h de moyenne après la première heure.

13h31 – 
1’30 au dernier pointage entre les deux échappés et les deux poursuivants.

13h28 – 
Le duo de contre est à une minute, le peloton à près de six minutes !

13h24 – 
Lastra et Smit sont en train de craquer ! Ils sont désormais repoussés à plus de 50 secondes.

13h22 – 168 km de l’arrivée
Le peloton est à 4’42.

13h17 – 
20 secondes de retard pour Lastra et Smit. Ca se rapproche petit à petit.

13h07 – 
42 secondes entre les deux premiers groupes désormais.

Le peloton est à 3’30.

13h01 – 178 km de l’arrivée
Toujours 30 secondes de retard pour le duo de poursuivants.

12h57 – 
En tête : Angel Madrazo (Burgos BH) et Sander Armée (Lotto-Soudal)

à 30 secondes : Jonathan Lastra (Caja Rural) et Willie Smit (Katusha-Alpecin), qui plafonnent quelque peu.

à 2’30 : le peloton où Astana a pris les commandes.

12h55 – 
On tient l’échappée du jour, le peloton a fait rideau et se retrouve à près de deux minutes désormais.

12h54 – 
Lastra et Smit ensemble en contre.

12h53 – 
Lastra à 20 secondes, Smit à 25, le peloton à 45.

12h51 – 
Impliqué dans la chute plus tôt, Luka Mezgec (Mitchelton-Scott) revient dans le peloton.

12h50 – 184 km de l’arrivée
Willie Smit (Katusha-Alpecin) sort également.

Le peloton semble se relever et pointe à 40 secondes du duo de tête.

12h49 – 
Jonathan Lastra (Caja Rural) est en contre.

12h47 – 
Ils sont désormais 2 à repartir en tête : Madrazo et Armée.

12h45 – 
Jose Herrada (Cofidis) a réussi à le faire le jump, mais l’échappée est neutralisée.

12h44 – 187 km de l’arrivée
L’échappée est sur le point d’être avalée à son tour alors que le Puerto de Confrides (20,6 km à 3,6%) va bientôt débuter.

12h42 – 189 km de l’arrivée
Les poursuivants sont repris.

12h41 – 
Le quatuor de tête compte à peine 15 secondes sur le peloton. Il y a toujours un trio intercalé.

12h40 – 
Chute impliquant deux coureurs de Mitchelton-Scott ! Visiblement, ils ne sont pas sérieusement touchés.

12h39 – 
Un trio sort en contre.

12h38 – 193 km de l’arrivée
Leur avantage est maigre.

12h36 – 
Mickäel Delage (Groupama-FDJ), Fernando Barcelo (Euskadi-Murias), Angel Madrazo (Burgos-BH) et Gonzalo Serrano (Caja Rural) tentent de faire le trou !

12h33 – 196 km de l’arrivée
C’est toujours groupé malgré plusieurs offensives.

12h29 – 199 km de l’arrivée
Et c’est parti ! Les premières attaques se déclenchent immédiatement.

12h28 – 
On approche du km 0 !

12h17 – 
Malgré les chutes d’hier, il n’y aucun non-partant dans cette 2e étape. 176 coureurs ont signé.

12h15 – 
Les formations Jumbo-Visma et UAE Team Emirates ont été particulièrement malheureuses hier lors du chrono par équipes. Retrouvez leurs réactions en cliquant sur le nom de l’équipe.

12h11 – 
Le ravitaillement est autorisé à partir du km20 jusqu’à 12 km de l’arrivée aujourd’hui.

12h10 – 
Il y a dix kilomètres de défilé ce dimanche dans les rues de Benidorm.

12h08 – 
Le départ fictif est donné à l’instant après que le peloton a observé une minute de silence en hommage à Bjorg Lambrecht.

11h55 – Avant-course
Bonjour à toutes et à tous. Bienvenue sur le direct commenté de la deuxième étape du Tour d’Espagne 2019, la première disputée en ligne. Les coureurs relieront Benidorm à Calpe après quasiment 200 kilomètres bien bosselés.

Retrouvez la présentation de l’étape ICI.

Et le résumé du chrono par équipes très mouvementé d’hier soir ICI.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Une victoire doublement spéciale pour Eduard Grosu en Slovaquie

Si ce n’est, sur le papier, pas sa victoire la plus prestigieuse – le Tour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.