Simon Yates : « Pinot était très fort »

Simon Yates va donc aborder la dernière semaine de la Vuelta avec le maillot rouge sur les épaules. Il n’a d’ailleurs pas été beaucoup bousculé par ses adversaires aujourd’hui, ne lâchant que deux secondes sur un Miguel Angel Lopez partie avant la Flamme Rouge. Au contraire, c’est lui qui a tenté de faire bouger les choses, en attaquant à de nombreuses reprises, en vain cependant. Mais le britannique peut se montrer satisfait de ce résultat, à quarante-huit heures d’un contre-la-montre décisif.

« Pinot était très fort aujourd’hui » annonce-t-il, « lors de son attaque je ne pouvais pas le suivre, donc heureusement qu’il était plus loin au général. » Pas inquiété par ses rivaux, le maillot rouge se réjouit de sa forme. « Je me sentais bien aujourd’hui, d’ailleurs je me sens bien depuis le début de la Vuelta. Je cours différemment du Giro, et j’espère que ça va me réussir. La collaboration était difficile avec les autres, quand j’attaquais ils suivaient, et quand ils attaquaient je suivais. Quintana ne voulait pas rouler donc je n’ai pas voulu rouler avec lui quand Lopez est sorti. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Marcel Sieberg ravi des changements opérés chez Bahrain-Merida : « Un vent nouveau »

L’expérimenté Marcel Sieberg voit d’un bon œil le renouvellement d’effectif chez Bahrain-Merida. A 37 ans, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.