(c) CyclingPro

Nairo Quintana : « J’ai attrapé une maladie et cela m’a mis hors course pour la victoire. »

Auteur d’un début de Vuelta mémorable, Nairo Quintana connaît désormais un coup de moins bien, le faisant perdre diverses positions au classement général. Le sociétaire de la formation Movistar, qui a annoncé la semaine passé son transfert au sein de la formation française Arkea Samsic, voit ses rêves de victoire, sur cette Vuelta, s’envoler. Actuellement 6ème au classement général, dépassé par Rafal Majka hier lors de la 16ème étape, Nairo a subit la course, hier, dans l’ascension d’Alto de la Cubilla. On connaît désormais les causes du manque de résultat de la part de Nairo Quintana sur cette seconde semaine de Vuelta, le Colombien serait malade depuis le CLM. Grippé, Nairo n’arrive pas à exprimer son meilleur niveau comme il l’explique ce matin lors de la conférence de presse :

Lire aussi >Alejandro Valverde : « Roglic a déjà craqué par le passé en troisième semaine »

« J’avais déjà déclaré au départ de La Vuelta que je n’étais pas capable de jauger la force de mon corps après le Tour. C’était la première saison où nous avons concentré toutes nos énergies sur le Tour, et nous sommes venus ici sans savoir ce que je pouvais faire de mieux. Nous avons pris le départ au jour le jour, gagné l’étape de Calpe, remporté une nouvelle victoire avec Alejandro, et même revêtu le maillot rouge. Tout le monde allait très bien après Andorre. Cependant, mon corps a commencé à ne pas bien aller lors du CLM, et il y a quatre jours, j’ai attrapé une maladie et cela m’a mis hors course pour la victoire. L’étape d’hier a été difficile pour moi à cause de cette grippe qui, je l’espère, sera bientôt passée. Parfois nous aimons notre sport, parfois nous luttons. Alejandro et le reste de l’équipe sont très forts, alors voyons ce que nous pouvons faire cette semaine »

Lire aussi > Nairo Quintana chez Arkea Samsic, c’est officiel !

« Ce n’est pas bien quand des choses comme ça t’arrivent. Vous vous préparez soigneusement, vous prenez toutes les mesures nécessaires pour être compétitif, puis d’autres facteurs, comme cette maladie, vous mettent à l’écart. Les rivaux sont le premier obstacle à franchir, mais il y a d’autres choses contre lesquelles on ne peut pas se défendre. Quand vous êtes fatigué ou qu’un virus comme celui qui me touche se manifeste, vous ne savez pas comment y faire face, et vous devenez furieux, parce que vous pensiez avoir fait les choses correctement. Mais c’est la vie. »

La conférence de presse d’Alejandro Valverde et Nairo Quintana ce matin lors de la seconde journée de repos de la Vuelta :

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Memorial Marco Pantani : Alexey Lutsenko encore gagnant !

La désormais traditionnelle épreuve en hommage au grimpeur illustre Marco Pantani, a une nouvelle fois …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.