(c) Sirotti

Miguel Ángel Lopez : « Primoz Roglic est le favori et mon rival numéro un »

Alors que la première semaine de cette magnifique Vuelta vient de se conclure, on peut limiter à 4 coureurs pouvant encore remporter cette Vuelta. 4 coureurs en moins de 20 secondes. Parmi eux, celui qui a semblé avoir le plus de facilité en montagne, Miguel Ángel Lopez mais Superman est aussi celui à avoir le plus de difficultés dans l’exercice individuel. Malheureusement pour lui, demain lors de la reprise il y en aura un. Le coureur de la formation Astana, malchanceux hier a chuté sur le secteur ribin peu avant l’ascension finale. Alors qu’il possédait près d’une minute d’avance sur ses principaux concurrents, sur la ligne c’est lui qui perd le plus de terrain. Cet après-midi lors de la conférence de presse, connaissant ses forces et faiblesses il s’exprime sur l’étape de demain :

« C’est clair que Primoz Roglic est le favori et mon rival numéro un, le contre-la-montre est sa spécialité et il se défend très bien lorsque la route s’élève. C’est difficile de savoir actuellement quand j’aurais l’opportunité de récupérer le maillot rouge, il y a encore beaucoup de terrains. Il y aura largement le terrain pour reprendre le temps perdu demain. Je risque de perdre entre 1’30” et 2′ sur Roglic, le CLM est tout de même accidenté donc l’objectif est de perdre moins. La tactique est également différent comparé à un Tour de France où tout se joue la veille encore. »

Le Colombien est aussi revenu sur sa chute et sa malchance dans le final de la neuvième étape :  « Tout d’abord, je tiens à remercier mon équipe pour cette belle journée. Mes coéquipiers ont fait un travail absolument incroyable pour moi, nous avons vraiment passé une journée très forte en Andorre. Je me sentais vraiment bien et j’ai attaqué dans cette montée comme prévu. J’ai poussé aussi fort que j’ai pu, et tout allait bien jusqu’au moment où j’ai chuté. C’était très difficile de manier le vélo sous cette pluie battante sur un secteur de gravier. Heureusement, je n’ai pas eu de blessure grave, mais j’ai perdu du temps et mes adversaires m’ont rattrapé. À la fin de la journée, j’ai perdu quelques secondes, pas trop, mais, bien sûr, nous avions un autre plan. Quoi qu’il en soit, je suis toujours satisfait de ma forme et je me suis rendu compte que je suis bon en ce moment. Encore deux semaines de Vuelta et nous continuerons à nous battre. »

Miguel Ángel Lopez a commenté l’arrivée au pouvoir de Tadej Pogacar en souriant, alors qu’il n’a que 25 ans, une nouvelle génération est déjà entrain de pousser derrière lui : « Ouais, je suis un vieux. Non, sérieusement, il y a beaucoup de jeunes qui arrivent. Et à 25 ans, tu es vieux. Il y avait de jeunes coureurs sur le podium de la Vuelta l’an dernier, et de nouveau sur le Tour avec Egan. C’est incroyable. »

La conférence de presse de Miguel Ángel Lopez en vidéo :

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Isaac Canton passe pro chez Burgos-BH

Burgos-BH fait confiance aux jeunes pour 2020. Après les arrivées de Carlos Canal (18 ans) …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.