(c) Jean-Claude Faucher

Tour du Portugal : Davide Appollonio règle Daniel Mestre au sprint

Après un prologue disputé au centième près, le Tour du Portugal se poursuivait ce jeudi avec une première étape en ligne accidentée. Il y avait alors 174 kilomètres à couvrir pour relier Miranda do Corvo à Leiria, au centre-ouest du pays. Malgré une belle résistance de l’échappée, les derniers rescapés ont été repris à trois kilomètres du but.  Le peloton s’est alors disputé l’arrivée au sprint. Le revenant Davide Appollonio a réglé l’emballage, en devançant Daniel Mestre et Matteo Malucelli. Samuel Caldeira conserve la tête du général après avoir chuté dans les trois derniers kilomètres. 

Le peloton s’élance doucement, ce qui permet à quatre hommes de s’enfuir et de s’octroyer directement une marge conséquente. Mathias Reutimann (Swiss Racing Academy), David Ribeiro (LA Aluminios), Peio Goikoetxea (Fundacion Euskadi) et Gaspar Gonçalves (Miranda-Mortagua) forment l’échappée du jour. Ce quatuor dispose de près de dix minutes d’avance au sommet de la grosse difficulté du jour, Serra da Lousa, au km40, avant de voir le peloton se rapprocher progressivement. Leur avance est ainsi divisée par deux à 70 unités du but.

Les équipes Vito-Feirense-PNB et Euskadi Basque Country-Murias mènent un train soutenu en tête de peloton. Il n’y a alors plus que deux minutes d’écart à 25 kilomètres du but, tandis que les fuyards n’en peuvent plus. Ribeiro lâche prise en premier, rapidement imité par Goikoetxea. Les deux derniers rescapés de l’échappée entrent dans les dix derniers kilomètres avec 50″ d’avance. Caja Rural-Seguros RGA vient  alors prêter main forte à la poursuite. Reutimann et Gonçalves opposent une belle résistance et conservent 25″ de marge à cinq unités du but.

Les deux courageux sont finalement repris peu après la banderole des trois derniers kilomètres. Une chute survient alors et emporte notamment le maillot jaune Samuel Caldeira (W52-FC Porto). Cela n’empêche pas les sprinteurs de se jouer la victoire. C’est alors Davide Appollonio (Amore&Vita-Prodir), de retour de quatre ans de suspension après un contrôle positif à l’EPO, qui règle l’emballage pour sa course de rentrée. Daniel Mestre (W52-FC Porto) et Matteo Malucelli (Caja Rural-Seguros RGA) complètent le podium. Malgré sa chute, le leader Caldeira conserve la tête du général.

Le classement de la première étape : 
1. Davide Appollonio (Amore&Vita-Prodir) en 4h47’08”
2. Daniel Mestre (W52-FC Porto) t.m.t.
3. Matteo Malucelli (Caja Rural-Seguros RGA)
4. August Jensen (Israel Cycling Academy)
5. Daniel Freitas (Miranda-Mortagua)
6. Alexander Grigoryev (Sporting Portugal)
7. Lukas Ruegg (Swiss Racing Academy)
8. Marco Tizza (Amore&Vita-Prodir)
9. Mikel Aristi (Euskadi Basque Country-Murias)
10. Bram Welten (Arkéa-Samsic)

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Marcel Sieberg ravi des changements opérés chez Bahrain-Merida : « Un vent nouveau »

L’expérimenté Marcel Sieberg voit d’un bon œil le renouvellement d’effectif chez Bahrain-Merida. A 37 ans, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.