EN DIRECT

Veenendaal-Veenendaal Classic : Dylan Groenewegen récupère son titre

Double vainqueur de Veenendaal-Veenendaal Classic, en 2015 et 2016, Dylan Groenewegen n’avait pu défendre son titre l’année dernière. Ce mardi, il était venu le reconquérir, chose faite après un peu plus de 190 kilomètres de course et un énorme travail de ses coéquipiers de la LottoNL-Jumbo. Le jeune sprinteur néerlandais a en effet conclu le travail, notamment celui de Timo Roosen dans le dernier kilomètre, en passant la ligne devant Wouter Wippert (Roompot-Nederlandse Loterij), incapable de sortir de sa roue. Sondre Holst Enger (Israel Cycling Academy) s’est emparé de la troisième place.

Le départ de la Veenendaal-Veendendaal Classic version 2018 est particulièrement agité. Les tentatives d’échappée sont nombreuses mais la moyenne de 50 km/h dans la première heure empêche toute tentative d’aboutir. Ce n’est finalement qu’après une soixantaine de kilomètres qu’un quatuor parvient à se détacher. On y retrouve Conor Dunne (Aqua Blue Sport), Piotr Havik (Beat Cycling Club), Ivar Slik (Monkey Town) ainsi que Jaap Kooijman (Vlasman Track). Le peloton laisse filer le quatuor mais bloque leur avantage à un maximum de deux minutes. C’est lui enregistré à la mi-course, à un peu moins de cent bornes de l’arrivée. Pendant quelques kilomètres, le peloton essentiellement mené par la LottoNL-Jumbo lève un peu le pied, mais c’est pour mieux se relancer à l’entame des deux derniers tours à Veenendaal, soit à 66 kilomètres du but. Les équipiers de Dylan Groenewegen haussent donc le ton dans ce dernier tiers de course. L’écart chute rapidement sous la minute, et l’échappée est finalement réintégrée avant même les quarante derniers kilomètres !

Cela provoque inévitablement de nouvelles offensives, et c’est ainsi qu’un groupe d’une dizaine de coureurs s’extirpent avant le dernier tour de circuit autour de Veenendaal. L’entente n’est pas franche mais le peloton tarde à réagir et un petit de vingt secondes s’opère. Il faut alors le travail de la CCC Sprandi-Polkowice, et plusieurs minutes de chasse, pour tout ramener dans l’ordre. C’est chose faite avant les vingt derniers kilomètres, mais le peloton est décidé à mener la vie dure à la LottoNL-Jumbo du favori Dylan Groenewegen. Roompot-Nederlandse Loterij tente donc une double attaque avec Jan-willem van Schip et Taco van der Horn, mais leurs acolytes du WorldTour veillent et vont les chercher. D’autres offensives font irruption dans la foulée. Celle de Michel Kreder (Aqua Blue Sport) et Dmitri Peyskens (WB Aqua Protect Veranclassic) a davantage de succès, puisque les deux hommes prennent 10 secondes d’avance. Leur aventure se prolonge, malgré un écart qui reste réduit. La LottoNL-Jumbo est toujours aux commandes et parvient à les garder en point de mire.

Elle accélère finalement dans les cinq derniers kilomètres et le regroupement général s’opère à deux bornes du but. Dylan Groenewegen n’a néanmoins plus qu’un seul équipier au moment de passer sous la flamme rouge, Timo Roosen. Mais celui-ci va se montrer impérial. Il trouve d’abord les ressources pour aller chercher le poursuiteur danois Lars Norman Hansen, qui tente le kilomètre. Le grand Néerlandais garde ensuite les rênes et mène son sprinteur jusqu’aux 250 derniers mètres. Dylan Groenewegen produit alors son effort final, avec Wouter Wippert (Roompot Nederlandse Loterij) dans la roue. Bien qu’ayant lancé de loin, le double vainqueur d’étape sur le dernier Tour de France ne voit personne le remonter, et Wippert coince dans sa roue. Groenewegen franchit donc la ligne en vainqueur pour la troisième fois sur la Veenendaal-Veenendaal Classic. Wippert et Sondre Holst Enger (Israel Cycling Academy) complètent le podium du jour.

Classement

1 Dylan Groenewegen (LottoNL-Jumbo)
2 Wouter Wippert (Roompot-Nederlanse Loterij)
3 Sondre Holst Enger (Israel Cycling Academy)

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Le classement des favoris du Tour : Pinot et Alaphilippe rayonnent, Thomas perd du terrain

Une étape exceptionnelle et un dénouement parfait pour le contingent tricolore. Ce samedi, Thibaut Pinot …

2 Commentaires

  1. Holst Enger n’est pas chez Israël Cycling Academy?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.