Capture d'écran

Tour du Poitou-Charentes : Et de trois pour Arnaud Démare !

Une échappée de trois coureurs s’est formée en début d’étape avec Quentin Jaurégui (AG2R), Franck Bonnamour (Fortuneo-Samsic) et Alessandro Fedeli (Delko Marseille Provence KTM). Le trio de tête n’a jamais eu plus de 1’30” d’avance et a été repris dans les trois derniers kilomètres, laissant place à un sprint remporté une nouvelle fois par Arnaud Démare (Groupama-FDJ). Trois sur trois pour le sprinteur picard qui conforte encore son maillot blanc de leader avant le contre-la-montre de cet après-midi. 

Il fallait être matinal, ce jeudi, sur la Route du Tour du Poitou-Charentes. Divisée en deux, la journée commençait à 9h30 par une étape en ligne de 97,9 kilomètres entre Gençay et Couhé. L’heure inhabituelle de départ ne perturbe pas tant les coureurs, qui se livrent une première bataille pour prendre l’échappée. Geoffrey Bouchard (AG2R) tente en premier sa chance, mais est vite repris. Son coéquipier Quentin Jaurégui porte à son tour une attaque et parvient à créer un écart. Alessandro Fedeli (Delko Marseille Provence KTM) et Franck Bonnamour (Fortuneo-Samsic) le prennent en chasse et opèrent rapidement la jonction. Ils ouvrent donc la route à trois, devant un peloton emmené par la Groupama-FDJ.

Le trio de tête prend rapidement 1’20” d’avance, après 20 kilomètres de course, mais l’allure du peloton s’accélère soudainement lorsque des coureurs tentent d’en sortir. Anthony Turgis, Dimitri Claeys (Cofidis), Ramon Sinkeldam (Groupama-FDJ) ou Adrien Garel (Vital Concept) essayent de prendre le large, mais le peloton ne laisse pas faire. En file indienne, il reprend les contre-attaquants. L’écart avec la tête de course n’est alors plus que de 30″, avant que le peloton ne décide de laisser un peu plus de marge au trio Jaurégui-Bonnamour-Fedeli. Ces derniers reprennent 1’25” d’avance à 45 kilomètres de l’arrivée à Couhé.

A partir de ce moment, le peloton engage la poursuite, mais peine à refaire du terrain dans un premier temps. Le trio de tête a encore une avance supérieure à la minute à l’abord des vingt derniers kilomètres. Jaurégui, Bonnamour et Fedeli collaborent bien : ils en ont gardé sous la pédale en début d’étape et livrent désormais toutes leurs forces. Derrière eux, Groupama-FDJ poursuit son travail de chasse et réduit finalement l’écart à 55″ à 10 kilomètres du but. Le peloton aperçoit le trio à 8 unités de la ligne et les reprend 5 kilomètres plus tard. Un sprint de costauds va sceller cette première étape du jour : le final est en montée. Arnaud Démare (Groupama-FDJ) lance de loin et domine largement l’emballage, sa troisième victoire en trois étapes sur ce Tour du Poitou-Charente. Matteo Malucelli (Androni) est encore deuxième, devant Hugo Hofstetter (Cofidis). Place désormais au chrono, cet après-midi, pour redessiner le classement général.

Le top 10 de l’étape : 
1. Arnaud Démare (Groupama-FDJ) en 2h12’00”
2. Matteo Malucelli (Androni) m.t.
3. Hugo Hofstetter (Cofidis) m.t.
4. Jérémy Lecroq (Vital Concept) m.t.
5. Brenton Jones (Delko Marseille Provence KTM) m.t.
6. Matteo Moschetti (Trek) m.t.
7. Thomas Boudat (Direct Energie) m.t.
8. Marco Maronese (Bardiani) m.t.
9. Marco Benfatto (Androni) m.t.
10. Kévin Le Cunff (Saint-Michel-Auber 93) m.t.

Le top 10 du général : 
1. Arnaud Démare (Groupama-FDJ) en 11h37’43”
2. Matteo Malucelli (Androni) à 12″
3. Hugo Hofstetter (Cofidis) à 20″
4. Evaldas Siskevicius (Delko Marseille Provence KTM) à 23″
5. Hugo Houle (Astana) à 25″
6. Thomas Boudat (Direct Energie) à 26″
7. Jonas Van Genechten (Vital Concept) m.t.
8. Gediminas Bagdonas (AG2R) à 29″
9. Kévin Le Cunff (Saint-Michel-Auber 93) m.t.
10. Maxence Moncassin (Wilier-Triestina) m.t.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

L’agenda de la semaine du 24 au 30 juin

Le Tour de Suisse terminé, place aux championnats nationaux. A moins de deux semaines du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.