Tour du Poitou-Charentes : Arnaud Démare répond présent

Grand favori des sprints sur ce Tour du Poitou-Charentes 2018, Arnaud Démare a parfaitement répondu aux attentes ce mardi dans l’étape d’ouverture. L’ancien champion de France s’est imposé en patron à Cognac après un gros travail de la Groupama-FDJ. Il devance sur la ligne les Italiens Matteo Moschetti (Trek-Segafredo) et Matteo Malucelli (Androni-Sidermec) et prend par la même occasion le maillot de leader. Il signe son quatrième succès de la saison, le premier en dehors du WorldTour. 

Dans cette étape d’ouverture du Tour du Poitou-Charentes, longue de 192 kilomètres entre Jonzac et Cognac, il faut peut de temps à Marc Fournier (Vital Concept), Evaldas Siskevicius (Delko Marseille-Provence KTM) , Mattia Viel (Androni-Sidermec-Bottecchia), Manuel Senni (Bardiani-CSF) et Julien Antomarchi (Roubaix-Lille Métropole) pour s’échapper. Ce groupe de cinq se forme après seulement quelques minutes puis prend le large avec la bénédiction de la Groupama-FDJ, qui vient toutefois rapidement réguler l’allure en tête de peloton. L’écart franchit la barre des quatre minutes, mais n’ira pas plus haut. Les équipiers d’Arnaud Démare gèrent parfaitement, bientôt aidés par la Wilier Triestina-Selle Italia. Peu après la mi-course, l’avance des fuyards du jour est ainsi ramené à 2’30 alors qu’Euskadi-Murias décide aussi de participer à la chasse.

Au moment d’entamer les soixante derniers kilomètres, alors que les coureurs évoluent dans des conditions particulièrement chaudes, l’écart se stabilise aux alentours des deux minutes. Mais ce n’est qu’à 30 kilomètres de la ligne que le peloton commence réellement à accélérer. La Groupama-FDJ et Euskadi-Murias reviennent rapidement à une petite minute alors que Mattia Viel est décroché du groupe de tête. Le quatuor de rescapés comptent encore 30 secondes sous la bannière des 20 bornes, mais la jonction attendue s’effectue avant même les quinze derniers kilomètres. Ce n’est qu’à cet instant qu’AG2R-La Mondiale et Direct Energie viennent prendre, à leur tour, les commandes du peloton. Trek-Segafredo, pour le jeune stagiaire Matteo Moschetti, et Cofidis, pour Hugo Hofstetter, se replacent également en vue du sprint final.

La bataille de position fait rage à l’entrée dans les cinq derniers kilomètres, et la Groupama-FDJ refait son apparition en tête du peloton. Elle neutralise d’ailleurs une brève attaque de Direct Energie et Trek-Segafredo. La Vital Concept essaie également se secouer le peloton, mais il apparait compliqué de tromper la meute. Dans le dernier kilomètre, la Groupama-FDJ prend les rênes et s’en va emmener le sprint avec deux hommes devant Arnaud Démare. Jacopo Guarnieri dépose finalement le Picard en tête à près de 150 mètres de la ligne, et le vainqueur d’étape sur le Tour s’en va conclure devant le prometteur Matteo Moschetti (Trek-Segafredo) et Matteo Malucelli (Androni-Sidermec). Il prend également le maillot de leader.

Classement de la première étape

1 Arnaud Démare (Groupama-FDJ)
2 Matteo Moschetti (Trek-Segafredo) t.m.t
3 Matteo Malucelli (Androni-Sidermec)
4 Thomas Boudat (Direct Energie)
5 Hugo Hofstetter (Cofidis)
6 Jérémy Lecroq (Vital Concept)
7 Michael Van Staeyen (Cofidis)
8 Rudy Barbier (AG2R-La Mondiale)
9 Jonas Van Genechten (Vital Concept)
10 Hugo Houle (Astana)

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Jeux Européens – CLM Dames : La Suissesse Marlen Reusser titrée

La Suissesse Marlen Reusser, âgée de 27 ans, a ce mardi matin remporté la médaille …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.