EN DIRECT
(c) Tour of Slovenia

Tour de Slovénie : Luka Mezgec prophète en son pays

Luka Mezgec a ce jeudi conquis sa première victoire de la saison, et ce devant son public sur le Tour de Slovénie. Au terme de la deuxième étape, le coureur de la Mitchelton-Scott a réglé un “peloton” d’une vingtaine d’hommes après un final animé et incertain, lors duquel cinq coureurs échappés, dont son coéquipier Esteban Chaves, n’ont été repris qu’à 400 mètres du but. Il devance Grega Bole (Bahrain-Merida) et Andrea Vendrame (Androni-Sidermec) sur la ligne et s’empare des rênes du classement général.

Les premières tentatives d’échappées ne sont pas couronnées de succès, ce jeudi, au départ de Maribor pour la deuxième étape du Tour de Slovénie. Il faut donc attendre près de vingt bornes pour voir un coup partir. Il comprend les Slovènes David Per (Adria Mobil) et Rok Korošec (Ljubljana Gusto Santic). Derrière eux, leur compatriote Matej Drinovec (Slovénie) part en chasse, avec Lorenzo Fortunato (Neri Sottoli-Selle Italia-KTM). Toutefois, seul l’Italien est d’abord en mesure de rejoindre le duo, lors de la première ascension répertoriée, après 26 bornes. C’est donc un trio qui se forme quatre minutes devant le peloton, tandis que Drinovec ne parvient pas à combler la différence et reste donc intercalé. Ce n’est qu’après 50 kilomètres que le jeune Slovène décide finalement de se relever et de reprendre sa place dans le paquet. Au sein de celui-ci, c’est la formation UAE Team Emirates qui est à la tête des opérations. À la mi-course, soit à 70 kilomètres du but, l’écart finalement à faiblir et n’est d’ailleurs plus que de trois minutes dix kilomètres plus loin. Les coéquipiers de Diego Ulissi et Tadej Pogacar continuent d’imprimer un bon train en vue de la dernière ascension de la journée. Progressivement, l’avantage du groupe de tête se réduit donc. Il n’est plus que d’une minute et trente secondes à 40 kilomètres de la ligne alors que la montée de Svetina (5,5 km à 7,4%) approche. Elle débute finalement dix bornes plus loin… et l’échappée du jour rend les armes dès le pied.

La formation UAE Team Emirates passe alors à la vitesse supérieure et écrème immédiatement le peloton. Jan Polanc, maillot rose sur le Giro, fait le train en personne et la sélection s’opère par l’arrière.Très vite, on ne retrouve plus qu’une vingtaine de coureurs dans le peloton. C’est ensuite au tour de Diego Ulissi d’imprimer le train, et seule une demi-douzaine d’hommes sont alors en mesure de rester dans sa roue. Les plus prompts à réagir sont Esteban Chaves (Mitchelton-Scott), Alexander Vlasov (Gazprom-RusVelo), Ben Hermans (Israel Cycling Academy) et son acolyte et héros local Tadej Pogacar. Ce dernier est toutefois à la peine, et il craque d’ailleurs lorsque son coéquipier Ulissi en remet une couche. L’Italien est pris en chasse par Chaves, Vlasov, Hermans … mais aussi Giovanni Visconti (Neri Sottoli-Selle Italia-KTM). Le puncheur transalpin n’arrive pas à se défaire de ces ultimes concurrents avant le sommet, à près de 20 kilomètres de la ligne. Pogacar est lui délégué dans un groupe de poursuivants à une demi-minute. Dans la descente qui suit, les 5 coureurs de tête restent un moment groupés, jusqu’à ce qu’Esteban Chaves ne chute dans un premier, puis dans un second virage. Bien heureusement, le Colombien peut rapidement se relever, n’étant pas vraiment touché physiquement. Ainsi, grâce à un gros effort, et malgré les nombreuses relances dans le groupe de tête, le coureur de la Mitchelton-Scott est en mesure de faire son retour à l’avant à 10 bornes de la ligne.

Derrière, à 30 secondes, c’est la formation Androni-Sidermec qui fait le rythme pour Fausto Masnada. Mais se joint bientôt à la chasse Luka Mezgec en personne, capable de l’emporter au sprint. De fait, Chaves arrête de rouler dans le groupe de tête. Au premier passage sur la ligne, à 7,5 kilomètres du but, l’écart est toutefois maintenu à 30 secondes. Dans le groupe de tête, à l’exception de Chaves, la collaboration est relativement bonne, mais Androni-Sidermec et Mezgec ne lâchent rien en chasse. À deux bornes du but, le quintette n’a plus que 15 secondes alors que des attaques se produisent en contre. Elles sont toutefois neutralisées par Mezgec, et à la flamme rouge, la victoire tend les bras aux cinq échappés. Sauf qu’ils commencent alors à s’observer, dans la roue de Giovanni Visconti, ç la mène. Personne ne veut emmener le sprint et s’installe alors un concours de sur-place. Il n’en fallait pas tant au groupe de poursuivants pour se rapprocher, sous l’impulsion d’Androni, à nouveau. Et à 350 mètres de la ligne, alors que la jonction est toute proche, Luka Mezgec décide de lancer son sprint depuis le second groupe. Il revient en un clin d’oeil sur les premiers et s’en va conclure dans l’ultime ligne droite. Derrière lui, Grega Bole (Bahrain-Merida) et Fausto Masnada (Androni-Sidermec) doivent se contenter des places restantes sur le podium. Devant son public, Mezgec enfile aussi le maillot de leader.

Classement de la deuxième étape

1 Luka Mezgec (Mitchelton-Scott)
2 Grega Bole (Bahrain Merida) t.m.t
3 Andrea Vendrame (Androni Giocattoli – Sidermec) m.t
4 Giovanni Visconti (Neri Sottoli – Selle Italia – KTM) m.t
5 Diego Ulissi (UAE-Team Emirates) m.t
6 Aleksandr Vlasov (Gazprom-RusVelo) m.t
7 Ben Hermans (Israel Cycling Academy) m.t
8 Ivan Rovny (Gazprom-RusVelo) m.t
9 Tadej Pogačar (UAE-Team Emirates) m.t
10 Jay McCarthy (BORA – hansgrohe) m.t

Général après la deuxième étape

1 Luka Mezgec (Mitchelton-Scott)
2 Grega Bole (Bahrain Merida) à 0’04
3 Andrea Vendrame (Androni Giocattoli – Sidermec) à 0’06
4 Diego Ulissi (UAE-Team Emirates) à 0’07
5 Ben Hermans (Israel Cycling Academy) à 0’10
6 Aleksandr Vlasov (Gazprom-RusVelo) m.t
7 Ivan Rovny (Gazprom-RusVelo) m.t
8 Tadej Pogačar (UAE-Team Emirates) m.t
9 Iuri Filosi (Delko Marseille Provence) m.t
10 Jan Polanc (UAE-Team Emirates) m.t

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Caleb Ewan : « Mon rêve d’enfant est devenu réalité »

Caleb Ewan tient sa victoire. Après quatre podiums en autant de sprints massifs, l’Australien s’est …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.