(c) Tour de Yorkshire

Tour de Yorkshire : Rick Zabel renoue avec la victoire

Après la surprise Jesper Asselman la veille, une nouvelle chance de briller était offerte aux sprinteurs sur le Tour de Yorkshire. Les hommes rapides ne se sont pas fait surprendre ce vendredi, malgré un final animé. C’est alors un peloton groupé qui s’est présenté à Bedale, après 132 kilomètres de course, pour se jouer la victoire d’étape. Rick Zabel s’y est montré le plus fort. L’Allemand a lancé son effort de loin et a tenu jusqu’à la ligne, s’imposant devant Boy van Poppel et Chris Lawless. Zabel signe ici sa deuxième victoire en carrière, après celle acquise en… 2015, sur le Tour d’Autriche !

Quatre hommes se dégagent peu après le départ réel. Fabien Grellier (Total Direct Energie), Tom Stewart (Canyon), Jake Scott (Swift Pro Cycling) et Chris McGlinchey (Vitus Pro Cycling) forment alors l’échappée de la deuxième étape. Ils sont vite pris en poursuite par deux représentants du Team Wiggins : James Fouché et Robert Scott. Ce duo parvient à opérer la jonction après une dizaine de kilomètres de poursuite, mais trop tard pour disputer le premier sprint intermédiaire. C’est alors Stewart qui y fait le plein de points, devant J. Scott et McGlinchey.

L’échappée s’entend ensuite à six, avec un écart contrôlé sous les deux minutes. Si son avance est mince, le groupe de fuyards parvient à résister en tête et se présente au pied de la seule difficulté du jour avec 1’20” de marge. Les hommes de tête avalent alors la Côte de Lindley, James Fouché passant en tête, avant de se disputer un nouveau sprint intermédiaire. Cette fois, Jake Scott règle le petit groupe devant McGlinchey et Stewart. Les sprints sont véritablement disputés comme si c’était l’arrivée, ce qui laisse penser assez tôt que cette échappée n’ira pas au bout. D’autant que l’écart reste contrôlé aux alentours de la minute.

Les coureurs évoluent alors brièvement sur une portion de route qui sera utilisée lors de l’épreuve en ligne des championnats du monde, en septembre prochain. Les hommes de tête en sortent avec toujours une minute d’avance, alors qu’il reste encore 35 kilomètres sans difficulté à boucler. L’échappée collabore bien jusqu’à l’entame des 20 dernières unités de course. Là, les fuyards sentent le retour imminent du peloton et commencent à s’attaquer. McGlinchey et Stewart parviennent à prolonger l’effort en duo, alors que les autres échappés se font avaler par le peloton. A 9km du but, les deux rescapés n’ont plus que quelques mètres d’avance sur le peloton et croient à la fin de leur aventure. C’était sans compter sur Pierre Rolland (Vital Concept-B&B Hotels) ! De retour de blessure, le grimpeur fait le jump et relance le groupe de tête. Il est suivi dans sa manœuvre par deux coureurs.

Recomposée, l’échappée tient jusqu’aux cinq derniers kilomètres, mais finit par être reprise. Les équipes de sprinteurs reprennent alors le contrôle et organisent l’emballage final attendu. Alors que la Dimension Data conduisait sous la flamme rouge, Mark Cavendish se fait enfermer et ne peut défendre ses chances. C’est alors Rick Zabel (Katusha-Alpecin) qui a dominé le sprint, en lançant son effort de loin. Boy van Poppel (Roompot-Charles) et Chris Lawless (Ineos) complètent le podium à une bonne longueur de l’Allemand. Ce dernier signe à l’arrivée de Bedale sa deuxième victoire en carrière, après un succès acquis au Tour d’Autriche… en 2015! Il en profite pour se rapprocher à la deuxième place du général, une seconde derrière le leader Jesper Asselman (Roompot-Charles).

Le classement de la deuxième étape : 
1. Rick Zabel (Katusha-Alpecin) en 3h09’16”
2. Boy van Poppel (Roompot-Charles) t.m.t.
3. Chris Lawless (Ineos)
4. Andrew Tennant (Canyon)
5. Dan McLay (Grande-Bretagne)
6. Andreas Stokbro (Riwal Readynez)
7. Jonas Van Genechten (Vital Concept-B&B Hotels)
8. Michael Rice (Hagens Berman Axeon)
9. Cyril Barthe (Euskadi Basque Country Murias)
10. Connor Swift (Madison Genesis)

Le classement général après la deuxième étape : 
1. Jesper Asselman (Roompot-Charles) en 7h14’50”
2. Rick Zabel (Katusha-Alpecin) à 1″
3. Boy van Poppel (Roompot-Charles) à 5″
4. Filippo Fortin (Cofidis) m.t.
5. Jacob Hennessy (Canyon) m.t.
6. Jonas Van Genechten (Vital Concept-B&B Hotels) à 7″
7. Chris Lawless (Ineos) m.t.
8. Kevin Vermaerke (Hagens Berman Axeon) m.t.
9. Thomas Stewart (Canyon) m.t.
10. Cyril Barthe (Euskadi Basque Country Murias) à 11″

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Marcel Sieberg ravi des changements opérés chez Bahrain-Merida : « Un vent nouveau »

L’expérimenté Marcel Sieberg voit d’un bon œil le renouvellement d’effectif chez Bahrain-Merida. A 37 ans, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.