(c) Sirotti

Primoz Roglic : « Forcément déçu de perdre pour trois dixièmes »

Une histoire slovène. Parti dans l’avant-dernière salve du prologue du Tour de Romandie ce mardi, Primoz Roglic a signé un temps canon pour s’installer dans le fauteuil de leader. On attendait alors les Geraint Thomas ou Stefan Küng pour détrôner le tenant du titre. Il n’en a rien été, puisque c’est son compatriote Jan Tratnik qui l’a chassé du hotseat. Pour une marge infime : 5’06″79 contre 5’07″18 sur les 3,87 kilomètres dessinés dans les rues sinueuses de Neuchâtel.

Lire aussi > Jan Tratnik : « Un parcours parfait pour moi »

« Je suis forcément déçu de perdre pour trois dixièmes, regrettait Roglic dans un communiqué de son équipe. On veut toujours gagner, mais avec Tratnik comme vainqueur, ça ne me dérange pas tant que ça. Il est l’un de mes amis. Moi, je rentre seulement de stage, les perspectives sont bonnes. » Jan Boven, directeur sportif chez Jumbo-Visma, abondait dans le sens de son protégé. « Trois dixièmes, c’est vraiment une petite différence… Parfois on gagne, parfois on perd, cela fait partie du jeu. Primoz a tout de même réalisé un excellent contre-la-montre, techniquement c’était très bien. Il n’y a rien à critiquer. En vue du Giro, il confirme qu’il est sur la bonne voie après son stage. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Bauke Mollema : « C’était très excitant »

Deux sur deux pour Bauke Mollema ! Déjà dans l’équipe néerlandaise qui avait remporté le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.