Tour de l’Ain : Thibaut Pinot rafle tout au sommet du Grand Colombier

Un final en apothéose. Ce dimanche se tenait la dernière étape du Tour de l’Ain, avec une arrivée au sommet du Grand Colombier. Une fois l’échappée matinale reprise, les favoris ont offert une courte explication. A l’attaque dans la montée finale, Thibaut Pinot a vite mis fin aux débats. Il s’est envolé en solitaire vers le sommet, remportant l’étape reine et le classement général. 

Le départ est donné de (très) bonne heure. Le peloton s’élance du Parc des Oiseaux de Villars-les-Dombes à 8h25! Cela n’empêche pas les coureurs d’imprimer un train rapide d’entrée. Si son leader Thibaut Pinot a été battu la veille par Alexandre Geniez, c’est bien la Groupama-FDJ qui prend ses responsabilités en tête de peloton. Une échappée parvient néanmoins à se dégager dans les premiers kilomètres. Delio Fernandez (Delko Marseille Provence), Xandro Meurisse (Wanty-Gobert), Romain Sicard (Total Direct Energie), Brice Feillu (Arkéa-Samsic), Quentin Pacher (Vital Concept-B&B Hotels) et Patrick Haller (Allemagne) composent le groupe de tête.

Les six échappés prennent jusqu’à 3’15” d’avance à 80 kilomètres de l’arrivée, avant que le peloton n’entame un rapproché progressif. AG2R-La Mondiale vient aider Groupama-FDJ en poursuite. Les deux représentantes françaises du WorldTour ramènent les fuyards à deux minutes à 45 unités du but, puis à une minute à 30 kilomètres de la ligne. Là, Quentin Pacher décide d’attaquer ses compagnons de fuite. Il se retrouve seul en tête et aborde la montée finale du Grand Colombier avec 20″ sur le groupe dont il est sorti et 1’40” sur le peloton. Delio Fernandez et Romain Sicard attaquent à leur tour et parviennent à revenir sur Pacher dans l’ascension.

Le peloton déjà très réduit revient sur le trio de tête à 12 kilomètres du sommet. Thibaut Pinot passe alors à l’attaque. Mathias Frank le suit, mais se fait distancer deux kilomètres plus loin par le Français, qui s’envole vers le gain de l’étape reine et du classement général. Dans le même temps, le leader du général Alexandre Geniez est distancé à l’arrière. De nombreux groupes de chasse se forment en poursuite de Pinot, mais le grimpeur creuse l’écart. Il s’impose finalement en solitaire avec 52″ d’avance sur Elie Gesbert (Arkéa-Samsic) et Aleksey Rybalkin (Gazprom-Rusvelo). Il remporte le Tour de l’Ain 2019 devant Mathias Frank (AG2R-La Mondiale) et Rein Taaramäe (Total Direct Energie).

Le classement de la dernière étape :

Le classement général final :

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Strade Bianche 2020 : Le direct commenté

    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.