Tour de France : La troisième étape en direct commenté

17h05 – fin du live
Merci d’avoir suivi la belle victoire de Julian Alaphilippe en notre compagnie. Le compte-rendu détaillé de l’étape est disponible en cliquant ici, les réactions suivront dans la soirée. A demain pour la quatrième étape!

17h04 – 
Teunissen passe seulement l’arrivée.

17h – 
Jasper Stuyven a conclu troisième : Julian Alaphilippe s’empare du maillot jaune !

17h – 
Michael Matthews prend la deuxième place à 26″ du Français.

16h59 – arrivée 
Victoire de Julian Alaphilippe !

16h58 – 
Alaphilippe est dans la rampe finale ! Il va tout droit vers une onzième victoire en 2019.

16h57 – 1km
Flamme rouge pour Alaphilippe ! S’il maintient l’écart, il va s’emparer du maillot jaune.

16h57 – 
La foule nombreuse d’Epernay acclame Alaphilippe qui compte encore 35″ d’avance.

16h56 – 2km
Plus que deux kilomètres à boucler pour Alaphilippe.

16h56 – 3km
35″ à 3 km du but pour le Français…

16h55 – 
Alaphilippe descend encore à fond. Il prend tous les risques!

16h55 – 
Le maillot jaune est dans un groupe pointé à plus de deux minutes.

16h54 – 4km
30″ de marge pour Alaphilippe qui perd du terrain.

16h53 – 
Alaphilippe en a terminé de la bosse du Mont Bernon. Ca descend maintenant jusqu’aux 500 derniers mètres qui sont à 8% de moyenne.

16h52 – 5km
Les cinq derniers kilomètres pour Alaphilippe!
A l’arrière du peloton, Fabio Aru est victime d’un ennui mécanique.

16h51 – 6km
Ineos mène toujours la poursuite, sans doute pour Michal Kwiatkowski.

16h50 – 7km
40″ d’avance pour Alaphilippe. Il faut maintenant négocier la bosse non répertoriée du Mont Bernon.

16h49 – 
C’est maintenant l’équipe Ineos qui conduit le peloton. Les Jumbo-Visma se sont cassés les dents sur Alaphilippe, Teunissen est en perdition à l’arrière.

16h48 – 8km
Alaphilippe a 45 secondes d’avance sur le peloton. Le numéro 1 mondial s’envole vers une superbe victoire avec en bonus le gain du maillot jaune!

16h46 – 
Les poursuivants sont repris. Un coureur de la Sunweb mène le peloton.

16h45 – 10km
Les dix derniers kilomètres pour Alaphilippe! Les quatre poursuivants ne reviennent pas et devrait bientôt être rejoints par le peloton.

16h44 – 11km
Alaphilippe file en tête ! Jumbo-Visma peine à mener la poursuite.

16h43 – 12km
Teunissen est isolé en poursuite, à 32″ d’Alaphilippe. Il va perdre son maillot jaune.

16h42 – 13km
Un groupe de poursuivants s’est dégagé avec Lutsenko, Landa, Schachmann! Alaphilippe a fait le trou.

16h42 – 14km
Alaphilippe prend tous les risques dans la descente ! Le Français file à fond vers la prochaine bosse : la Côte de Mont Bernon (1km à 5,5%).

16h41 – 
Jumbo-Visma roule en tête de ce qui reste du peloton au service de Van Aert.

16h40 – 15km
Alaphilippe s’enfuit ! Il est seul en tête et prolonge son effort alors que le maillot jaune est distancé.

16h40 –
C’est raté pour Alaphilippe qui passe le sommet dans la roue de Wellens. Le Belge s’est arrête après le sommet.

16h39 – 16km
Attaque de Julian Alaphilippe pour aller chercher Wellens avant le sommet !!

16h38 – 
Ilnur Zakarin est distancé avec Simon Yates ! Wellens s’arrache pour passer le sommet en tête, mais le peloton approche.

16h38 – 
Alexey Lutsenko prend les commandes…

16h38 – 16km
Dries Devenyns impose un train monstrueux ! Attention aux cassures.

16h37 – 
Deceuninck-Quick Step revient en tête de peloton et accélère le train.

16h35 – 17km
Wellens entame les 900 mètres à 12,2% !

16h34 – 18km
Bora-hansgrohe et Astana s’entendent pour durcir l’allure à l’approche de cette dernière difficulté répertoriée.

16h33 – 19km
Astana conduit toujours le peloton à un rythme très soutenu. La Côte de Mutigny approche…

16h31 – 20km
Les vingt derniers kilomètres pour Wellens ! 1’10” d’écart.

16h29 – 
Astana prend les commandes du peloton ! Il y a 8, 5 et 2 secondes de bonification à prendre au sommet de la Côte de Mutigny (3e cat., 900m à 12,2%), la prochaine difficulté.

16h28 – 24km
Xandro Meurisse est sorti du peloton pour prendre le dernier point distribué au sommet.

16h27 – 
1’15” pour Tim Wellens qui passe le sommet en tête et prend deux nouveaux points au classement de la montagne.

16h27 – 
Les Jumbo-Visma n’attendent pas Teunissen, ce sera donc tout pour Wout van Aert! Le cyclo-crossman pourrait bien s’emparer du maillot jaune à l’arrivée.

16h25 – 25km
Le maillot jaune est en difficulté ! Teunissen ferme la marche du peloton. Lampaert, Philipsen, Keukeleire, Calmejane sont notamment distancés.

16h24 – 26km
Wellens commence à perdre du terrain. 1’10” au dernier pointage.

16h23 – 
Bora-hansgrohe vient rouler en tête de peloton. Peter Sagan a la faveur des bookmakers avec Julian Alaphilippe pour la victoire de cette troisième étape.

16h23 – 27km 
1’30” au pied de cette troisième difficulté pour Wellens.

16h22 – 28km
Wellens file vers la Côte de Champillon (3e cat., 1,8km à 6,6%).

16h21 – 
Caleb Ewan lâche prise à son tour. En tête, son coéquipier Wellens conserve 1’45” d’avance.

16h20 – 29km
Ennui mécanique au niveau de la roue arrière pour Alberto Bettiol, l’un des outsiders du jour. Rohan Dennis est lui distancé du peloton!

16h19 – 
Grosse accélération des Deceuninck-Quick Step en tête de peloton ! Alexander Kristoff est notamment distancé. Magnus Cort et André Greipel lâchent aussi prise.

16h18 – 
Wellens coupe le sommet de la deuxième difficulté avec 1’40” d’avance sur le peloton. Il empoche deux points et prend la tête du classement de la montagne.

16h17 – 
Rossetto, Offredo, Delaplace et Ourselin sont avalés par le peloton, il n’y a plus de coureurs intercalés.

16h16 – 30km
Le peloton a maintenant le groupe des quatre Français en ligne de mire.

16h15 – 31km
2′ d’avance pour Wellens au pied de la Côte d’Hautvillers! Les poursuivants vont bientôt être avalés par le peloton, l’allure est très soutenue.

16h14 – 32km
Il y a du changement en tête de peloton : Tony Martin s’est écarté, c’est maintenant Amund Jansen qui roule pour la Jumbo-Visma.

16h12 – 34km
Wellens résiste parfaitement au peloton. Il conserve 2’25” d’avance à l’approche de la Côte d’Hautvillers (3e cat., 900m à 10,5%).

16h07 – 39km
Wellens compte maintenant 1’20” d’avance sur ses poursuivants et 2’40” sur le peloton.

16h06 – 40km
Les quarante derniers kilomètres! Il y a déjà des distancés à l’arrière du peloton.

16h05 – 41km
Le peloton est toujours pointé à 2’30” de Wellens.

16h04 – 
Le reste de l’échappée passe le sommet avec 55″ de retard !

16h03 – 
Wellens passe le sommet de la Côte de Nanteuil-la-Forêt (4e cat., 1,1km à 6,8%). Il empoche 1 point. S’il passe en tête de la deuxième difficulté, il s’emparera de la tête du classement de la montagne.

16h02 – 42km
Bardet s’est replacé à l’avant du peloton, Zakarin recolle lui à l’arrière.

16h01 – 43km
Et maintenant 40″ pour Wellens !

16h – 44km
Wellens creuse l’écart, il arrive au pied de la Côte de Nanteuil-la-Forêt avec 35″ de marge.

15h59 – 45km
Wellens compte 25″ d’avance sur le reste de l’échappée et 2’30” sur le peloton.

15h58 – 
Après Pinot et Bardet, c’est Ilnur Zakarin qui est victime d’un ennui mécanique !

15h58 – 
Bardet a été attendu par trois coéquipiers et va tenter de revenir avant la première bosse.

15h57 – 46km
A l’avant, Wellens compte déjà 20″ d’avance sur le reste de l’échappée.

15h56 – 
Crevaison de Romain Bardet ! Oliver Naesen lui donne sa roue.

15h55 – 
Tim Wellens attaque l’échappée ! Il distance ses compagnons de fuite.

15h54 – 49km
Le peloton évolue très regroupé, l’allure est moins soutenue qu’il y a quelques minutes. L’écart repart à la hausse : 2’20”.

15h53 – 50km
Thibaut Pinot a repris sa place au sein du peloton. Il ne reste plus que 50 kilomètres à couvrir!

15h49 – 52km
Pinot est reparti avec un coéquipier, il ne va plus tarder à revenir sur le peloton.

15h48 – 
Crevaison roue arrière pour Thibaut Pinot !

15h46 – 54km
L’écart est remonté à deux minutes. L’enchaînement de difficultés du final commencera dans dix kilomètres avec la Côte de Nanteuil-la-Forêt (4e cat., 1,1km à 6,8%).

15h44 – 
Les trois coureurs impliqués dans la chute sont de retour au sein du peloton.

15h42 – 57km
La formation Ineos s’est replacée à l’avant du peloton.

15h39 – 60km
Les soixante derniers kilomètres pour la tête de course qui évolue de nouveau avec 1’45” d’avance.

15h36 – 
Steve Cummings est allé au sol avec Patrick Bevin et Simon Geschke.

15h35 – 
Chutes au sein du peloton!

15h31 – 66km
Au tour du peloton de traverser Reims : il n’y a plus que 1’35” d’écart entre les deux entités de course.

15h29 – 67km
L’échappée arrive à Reims.

15h27 – 68km
Plus que 1’55” d’avance pour les cinq hommes de tête.

15h23 – 72km
Le maillot jaune Mike Teunissen s’est arrête et remonte actuellement la file des voitures. Il n’a été attendu par aucun coéquipier.

15h22 – 73km
L’écart est désormais mesuré à deux minutes entre les deux entités de course.

15h21 – 74km
Les hommes de tête ont parcouru 47,1 kilomètres en troisième heure. Soit une moyenne en hausse à 46,1km/h depuis le départ.

15h19 – 76km
L’échappée poursuit à quatre alors que Wellens satisfait un besoin naturel. Le Belge ne s’est pas arrêté et devrait rapidement recoller.

15h17 – 77km
Il y a maintenant 2’20” d’écart. En tête, Rossetto, Wellens, Offredo, Delaplace et Ourselin ne ménagent pourtant pas leurs efforts.

15h15 – 79km
Le chrono indique un écart de 2’30” au dernier pointage. Ce sont toujours Asgreen et Martin qui conduisent le peloton.

15h13 – 80km 
L’écart passe sous les trois minutes à l’entame des 80 derniers kilomètres.

15h11 – 82km
Les coureurs entrent dans la Marne. Ils arriveront à Reims dans une quinzaine de kilomètres. Cela devrait être le départ d’une nouvelle course, bien plus animée!

15h09 – 83km
L’écart est maintenu autour de 3’10”. Landa est de retour au sein du peloton.

15h06 – 85km
Mikel Landa fait son retour dans la file des voitures après un ennuit mécanique. Imanol Erviti l’aide à reprendre sa place.

15h01 – 90km
Toujours 3’10” à l’entame des 90 derniers kilomètres.

14h53 – 95km
Tony Martin est infatigable. L’Allemand fait le gros du travail de poursuite depuis le départ et continue de faire baisser l’écart. Kasper Asgreen prend tout de même quelques beaux relais. 3’10” à la dernière mesure.

14h50 – 98km
Le chrono indique 3’20” au dernier pointage, l’écart continue de diminuer régulièrement.

14h49 – 99km
Les coureurs évoluent sur des routes très exposées, avec un vent de 3/4 dos. Attention aux cassures!

14h47 – 100km
La tête de course entre dans les cent derniers kilomètres!

14h46 – 
Passage complet du sprint intermédiaire:
1. Ourselin 20pts
2. Offredo 17pts
3. Rossetto 15pts
4. Delaplace 13pts
5. Wellens 11pts
6. Viviani 10pts
7. Sagan 9pts
8. Colbrelli 8pts
9. Matthews 7pts
10. Pasqualon 6pts
11. Morkov 5pts
12. Oss 4pts
13. Nizzolo 3pts
14. T.Martin 2pts
15. Asgreen 1pt

14h45 – 102km
Retour de Fuglsang à l’arrière du peloton. L’échappée conserve 3’40” d’avance à l’approche des cent derniers kilomètres.

14h43 – 
Le Danois se fait refaire un pansement, ça a l’air d’aller !

14h42 – 104km
Jakob Fuglsang est à hauteur de la voiture du médecin.

14h39 – 107km
L’écart continue de diminuer régulièrement. Plus que 3’40” de marge pour les cinq fuyards.

14h37 – 
Le peloton est passé au sprint avec 4 minutes de retard sur l’échappée.

14h35 –
Passage du sprint intermédiaire:
1. Ourselin 20pts
2. Offredo 17pts
3. Rossetto 15pts
4. Delaplace 13pts
5. Wellens 11pts

14h33 – 112km
Paul Ourselin a fait le sprint et passe en tête devant Yoann Offredo.

14h32 – 113km
La tête de course arrive au sprint intermédiaire de Dizy-le-Gros.

14h29 – 115km
Un coureur de la Sunweb vient aider la poursuite. L’écart tombe à 4’15”.

14h25 – 
La tendance de l’écart est à la baisse. Il n’y a plus que cinq minutes entre les deux entités de course.

14h22 – 
Les hommes de tête ont couvert 44,5km durant la deuxième heure, soit une moyenne de 45,7km/h depuis le départ.

14h17 – 124km
Les hommes de la Groupama-FDJ sont également placés dans les premières positions du peloton.

14h14 – 126km
L’écart a été réduit à 5’10”. La formation Jumbo-Visma dans son ensemble s’est rapprochée de la tête de peloton.

14h10 – 129km
L’écart diminue directement sous les six minutes. C’est Kasper Asgreen qui mène avec Tony Martin.

14h07 – 131km
Du soutien pour Tony Martin ! Deceuninck-Quick Step a placé un homme en tête de peloton.

14h02 – 135km
L’écart continue d’augmenter régulièrement, le peloton ne réagit pas. 6’20”.

13h55 – 140km
Six minutes d’écart entre les deux entités de course après 75 kilomètres de course.

13h54 – 141km
L’écart approche désormais la barre des six minutes… C’est toujours le seul Tony Martin qui dicte l’allure du peloton.

13h51 – 
Dans l’aire de départ ce matin, nous avons rencontré Julian Alaphilippe. Le Français est l’un des favoris du jour. Sa réaction est à lire ici.

13h49 – 145km
Et maintenant 5’35” d’avance pour Rossetto, Wellens, Delaplace, Ourselin et Offredo.

13h44 – 149km
La situation est stable, le chrono indique 5’15” au dernier pointage.

13h39 – 153km
Le peloton s’étire à nouveau. Etrangement, Wout van Aert et Mike Teunissen, les deux premiers du général, ferment la marche.

13h36 – 155km
L’écart semble maintenant stabilisé autour de 5’20”. Les coureurs quittent le Nord et entrent dans l’Aisne.

13h30 – 160km
5’10” après 55 kilomètres de course.

13h27 – 162km
L’avance de l’échappée atteint maintenant les cinq minutes!

13h25 – 164km 
Nouvelle hausse de l’écart : il y a désormais 4’35” entre les deux entités de course.

13h24 – 
En une heure de course, les hommes de tête ont couvert 46,9 kilomètres.

13h21 – 166km
Et maintenant 4’25” d’avance pour les hommes de tête qui traversent la localité de Fourmies.

13h18 – 168km
Le chrono indique un écart en hausse : 4’20” à la dernière mesure.

13h14 – 
La marge des cinq hommes de tête oscille entre 3’30” et 4′.

13h12 – 
Julian Alaphilippe a également profité de ce petit temps mort.

13h11 – 175km
Plusieurs coureurs marquent un arrêt pour satisfaire un besoin naturel. Il y avait notamment Richie Porte, qui est maintenant ramené par un équipier.

13h10 – 176km 
Après le départ rapide de l’étape, le peloton évolue maintenant bien groupé. L’échappée augmente sa marge à près de quatre minutes.

13h09 – 177km
C’est toujours Tony Martin qui conduit le peloton devant les trains Astana, Ineos et Jumbo-Visma.

13h06 – 178km
3’35” d’avance pour l’échappée, qui profite d’un vent de dos pour accroître son avance.

13h01 – 182km
Le chrono indique un écart de 3’20” au pointage du km30.

12h59 – 183km
L’échappée a passé la borne indiquant le km30 : le ravitaillement est ouvert!

12h54 – 
Crevaison roue avant pour Thomas De Gendt.

12h53 – 188km
Rappel de la composition de l’échappée: Stéphane Rossetto (Cofidis), Tim Wellens (Lotto Soudal), Paul Ourselin (Total Direct Energie), Yoann Offredo (Wanty-Gobert) et Anthony Delaplace (Arkéa-Samsic). Wellens est leader virtuel de la course.

12h49 – 191km
Nouvelle hausse de l’écart : 2’45” au dernier pointage.

12h48 –
Les cinq hommes de tête en action :

12h46 – 194km
L’écart augmente doucement : il y a maintenant 2’30” entre les deux entités de course.

12h44 – 195km
Derrière Tony Martin, nous retrouvons les trains Astana et Ineos au complet.

12h41 – 197km
2’20” d’avance pour l’échappée, le peloton est en file indienne.

12h38 – 
Le coureur le mieux classé de l’échappée au général est Tim Wellens. Le Belge est 82e à 1’09” du maillot jaune Mike Teunissen.

12h37 – 
C’est Tony Martin (Jumbo-Visma) qui conduit le peloton.

12h36 – 
Le peloton a passé la localité de Jeumont, la course passe par le Nord avant de traverser l’Aisne, les Ardennes et la Marne.

12h35 – 201km
Il y a maintenant deux minutes d’écart entre les deux entités de course.

12h32 – 203km
L’échappée entre en France avec 1’50” d’avance sur le peloton.

12h30 – 205km
Il y a déjà 1’30” d’écart entre le groupe de tête et le peloton.

12h29 – 206km
C’est la deuxième échappée de Rossetto en deux étapes en ligne. Le vice-champion de France du chrono avait d’ailleurs été désigné coureur le plus combatif de la première étape.

12h27 – 207km
A l’avant de la course, nous retrouvons Stéphane Rossetto (Cofidis), Tim Wellens (Lotto Soudal), Paul Ourselin (Total Direct Energie), Yoann Offredo (Wanty-Gobert) et Anthony Delaplace (Arkéa-Samsic).

12h26 – 
Le peloton laisse filer le groupe de tête.

12h25 – 
Cinq hommes se dégagent en tête!

12h24 – 210km
Le peloton est très étiré sur une route exposée.

12h23 – 212km
L’allure est très soutenue, les candidats à l’échappée sont nombreux.

12h22 – 214km
Les attaques se poursuivent en vain pour l’instant. Thomas De Gendt a notamment tenté sa chance.

12h20 – 
C’est Yoann Offredo qui a placé la première banderille!

12h20 – 215km à parcourir
Il y a des attaques d’entrée, avec notamment les représentants de Wanty-Gobert.

12h19 – Départ réel
C’est parti pour 215 kilomètres en direction d’Épernay!

12h15 – 
Le ravitaillement sera aujourd’hui autorisé du km30 jusqu’au km200.

12h14 – 
Après deux étapes, il n’y a pas eu d’abandon. Nous retrouvons donc 176 coureurs au départ!

12h10 – Départ fictif 
Les coureurs s’élancent dans l’itinéraire défilé. Il y a 4 kilomètres neutralisés avant d’arriver au point de départ réel.

11h10 – Avant course 
Très exigeant, le final de l’étape promet de couronner un costaud. Le champion olympique Greg Van Avermaet a notamment affiché ses ambitions. Il a reconnu le parcours du jour il y a deux semaines (lire ici).

10h45 – Avant course 
Bonjour et bienvenue à tous pour suivre la troisième étape du Tour de France en direct commenté. Aujourd’hui, 215 kilomètres sont au programme pour relier Binche à Épernay et ainsi retrouver l’Hexagone. D’ici au départ fictif prévu à 12h10, vous pouvez retrouver la présentation détaillée du parcours en cliquant ici.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

VeloPro.fr est à la recherche d’un liver

Les plus grandes classiques, les Grands Tours… VeloPro.fr propose des directs commentés, un suivi GPS, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.