(c) Sirotti

Greg van Avermaet : « C’était la première journée facile »

Le Belge de la BMC a profité de la septième étape pour accentuer son avance au classement général. Arrivé dans le groupe qui s’est joué la gagne à Chartres ce vendredi, il avait auparavant profité du sprint bonus pour prendre trois secondes de bonification. Van Avermaet se rapproche de son objectif d’arpenter les pavés avec le maillot jaune sur les épaules.

C’était une étape très longue. Peut-être un peu trop ? 

On peut se demander si 231 kilomètres c’est nécessaire, mais chez les coureurs tout le monde a accueilli cette étape avec plaisir après des premiers jours difficiles. C’était la première journée facile, relaxe.

Pensez-vous être toujours en jaune après l’étape de Roubaix ?

Je l’espère. Mon but est d’abord d’arriver à Roubaix avec le maillot jaune. Si je n’ai pas une chute, une crevaison ou un problème mécanique, ça doit être possible. Les pavés, c’est mon domaine. Ce sera chaotique, il pourra se passer beaucoup de choses : c’est l’étape la plus importante de la première semaine. Le plus important sera de rester en sécurité et de protéger Richie (Porte).

Le passage à huit coureurs par équipe fait-il une différence ? 

Je ne crois pas que ça fasse de grande différence en terme de sécurité. On ne voit pas encore bien les effets de cette réduction du nombre de coureurs, mais je pense qu’on le verra en deuxième et troisième semaine lorsque tout le monde sera fatigué. Certaines équipes auront peut-être moins de coureurs à disposition pour rouler. Il sera peut-être plus facile d’isoler un prétendant à la victoire. Mais déjà ce changement a rendu plus difficile le travail de sélection des staffs.

 

pub

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Axel Domont souffre encore d’acouphènes

Ça a été l’une des dures images du début de Tour de France : la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.