EN DIRECT
© Sirotti

Esteban Chaves : « Le Tour de France est comme un rêve »

Esteban Chaves sera au départ demain de son tout premier Tour de France. Une course sur laquelle il n’était absolument pas certain de participer, lui qui a souffert du genou et qui a très peu couru cette saison. Alors pouvoir être à Düsseldorf demain est déjà une satisfaction pour le leader d’Orica-Scott. « Débuter mon premier Tour de France est comme un rêve, dit-il. Tout a commencé avec mon père, assis sur le canapé en regardant le Tour de France et c’est là que je suis tombé amoureux de ce sport. Alors être au départ du Tour de France, c’est une victoire pour moi. »

A 27 ans, Chaves est assurément un potentiel futur vainqueur du Tour de France, lui qui a déjà signé des podiums sur le Giro et la Vuelta. Mais le Colombien n’a repris la compétition que depuis trois semaines, en prenant part à un Critérium du Dauphiné très relevé. Il débutera d’ailleurs le Tour de France avec seulement 20 jours de courses dans les jambes étalés sur quatre épreuves, dont trois en Australie en début de saison. « Ce n’est pas une saison normale pour moi mais j’ai couru sur le Dauphine et aussi en Australie. Tous les coureurs ont différentes chemins pour arriver là, certains ont fait la Catalogne et d’autres le Pays Basque, la Romandie ou la Suisse. Le Dauphine a été un grand choc. Il y a huit mois que je n’avais plus couru en Europe, depuis le Tour de Lombardie. Tout a un peu eu un effet choc mais je suis vraiment heureux d’être de retour à la compétition, surtout en Europe. »

Un choc aussi pour celui qui n’a que très peu couru en France dans sa carrière professionnelle, si ce n’est sur les Boucles Drôme Ardèche, le Tour Méditerranéen ou sur le Critérium International. Il y avait beaucoup plus couru chez les espoirs, lui le vainqueur du Tour de l’Avenir 2011. Mais le Dauphiné, le Tour ou encore Paris-Nice sont d’un tout autre calibre. « C’est tout nouveau pour moi », estime-t-il.

Pour autant, le Colombien se dit prêt à affronter ce grand défi et il sera bien entouré avec Simon Yates, autre coureur de classement général qui pourrait le suppléer en cas de défaillance, mais aussi des coureurs expérimentés comme Roman Kreuziger, Michael Albasini, Mathew Hayman ou encore Daryl Impey. Concernant ses objectifs, il ne cible toutefois rien de concret. « Le premier objectif est de profiter et de s’amuser. Après, ce n’est pas un secret. Nous avons deux prétendants ici pour faire un bon classement général : Yatesy (Simon Yates) et moi. Yatesy va également jouer le maillot blanc et nous essaierons de faire de notre mieux pour ça. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Critérium du Dauphiné : Malade, Adam Yates quitte la course

Une grosse surprise est intervenue au cours de la dernière étape du Critérium de Dauphiné. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.