(c) Team Sky

La journée contrastée du Team Sky en Colombie

Journée mitigée pour la formation britannique à l’occasion de la cinquième étape du Tour Colombia. Si le jeune colombien Ivan Sosa grimpe à la quatrième place du classement général à la veille de l’avant-dernière étape décisive, Chris Froome termine dans le gruppetto et Egan Bernal n’a pas été capable de peser sur la course.

Membre d’une échappée de costauds en compagnie notamment du futur vainqueur de l’étape Julian Alaphilippe,  Ivan Sosa était probablement le plus fort hier. Mais le jeune colombien n’a pas été en mesure de partir seul dans la dernière ascension de l’alto La Union. Rattrapé par Daniel Martinez (EF Education-First), puis par les principaux favoris, il termine finalement 5e de l’étape et perd quelques secondes sur ses rivaux. Même problématique pour Bernal, qui n’a pas pu suivre Miguel Angel Lopez et a donc échoué à rentrer sur les derniers membres de l’échappée matinale. Il termine au final à plus de 40 secondes du vainqueur du jour, et semble désormais hors-jeu pour le classement général. Quand à Chris Froome, la journée a été beaucoup plus longue et laborieuse. Tombé en début d’étape après une collision avec un chien, le britannique n’a jamais pu revenir sur l’avant de la course et termine très loin, à plus de 30 minutes des favoris.

Une journée mitigée donc, qu’analyse le directeur sportif de l’équipe Nicolas Portal : “Ivan Sosa était vraiment très fort aujourd’hui. L’objectif était de lui laisser une certaine liberté, et il a parfaitement exploité la situation. Malheureusement il ne gagne pas, car Alaphilippe était plus rapide. Quand à Egan, il était vraiment marqué par les autres favoris, et c’est une situation difficile”. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.