(c) Route du Sud

Julien Loubet : « J’ai joué ma carte à fond »

Nombre de coureurs professionnels en rêvent. Julien Loubet l’a réussi ce jeudi. À l’occasion de la première étape de la Route du Sud, le coureur de l’Armée de Terre a pu lever les bras devant son public, sur ses terres occitanes d’origine. Sorti dès les quinze premiers kilomètres de la journée, le coureur de 32 ans a passé la journée à l’avant et s’est isolé dans la descente de l’avant-dernier col, pour ne plus être revu par ses poursuivants. Victorieux en solitaire, le vainqueur du Tour du Finistère était loin de s’imaginer un tel scénario au départ de cette étape.

“Je ne me suis jamais mis dans la tête que je ferais un truc aujourd’hui, a-t-il déclaré au micro d’Eurosport après son arrivée. Je me suis simplement dit : ‘prends du plaisir’. C’était une belle étape, propice aux échappés sur le final. Je l’avais reconnu avec l’équipe hier. Puis quand je me suis retrouvé à l’avant, j’ai joué ma carte à fond. Ca marche ou ça ne marche pas mais je ne voulais pas venir pour jouer la 7e ou 8e place du général, je l’ai déjà fait. Je me suis donc dit : « on va tenter à fond, on ne va rien lâcher ». Je suis super content pour l’équipe, pour la famille, pour tous ceux qui me soutiennent. Je crois que c’est ma 10e Route du Sud. J’étais toujours proche mais c’est enfin ma première victoire.”

Le bonus étant le maillot jaune, qu’il lui faudra âprement défendre samedi lors de l’étape reine de la Route du Sud.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Paris-Nice : Le chrono en direct commenté

Après trois jours de course sans répit sur le plat, la 78e édition de Paris-Nice …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.