(c) R.Garnier / LNC

Benoit Cosnefroy règne en maître sur ses terres

Sur ses terres normandes, Benoit Cosnefroy est imprenable cette saison. Après avoir raflé Paris-Camembert en avril dernier, l’ancien champion du monde Espoirs a remis le couvert hier à l’occasion de la Polynormande. Une nouvelle fois, c’est après une course très animée, rapidement décantée, qu’il a tiré les marrons du feu, devançant au sprint le stagiaire Valentin Ferron (Total Direct Energie), dernier homme à pouvoir l’accompagner. Il s’est ainsi offert sa troisième manche de Coupe de France l’année, puisqu’il faut également ajouter le Grand Prix de Plumelec à son escarcelle.

“J’ai bien géré cette course, se félicitait le poulain de Vincent Lavenu au micro de Ouest France. Le collectif était vraiment fort, ça m’a épargné beaucoup d’efforts tout au long de la course. J’avais les jambes, je suis vraiment content de m’imposer deux fois en Normandie cette saison, c’est incroyable. C’est une course que je venais voir quand  j’étais petit. J’en rêvais quand j’étais petit, là j’y suis. L’an passé, j’avais raté la bonne échappée. Là, je me suis « t’as les jambes », voit ce que tu peux faire. Je me suis fait plaisir à l’avant. Surtout, ça fait plaisir d’être enfin acteur d’une course”.

Une allusion très claire à sa première participation à la Grande Boucle, en juillet dernier. “Au Tour de France, physiquement, j’étais au niveau du peloton, ce qui est normal, a ajouté le jeune homme de 23 ans. J’ai parfois passé des journées difficiles. Malgré tout, je ne suis pas sorti usé psychologiquement des trois semaines de course. J’ai réussi à rester concentré tout en m’accordant quelques vacances. Cette victoire fait vraiment du bien au moral. La semaine prochaine je vais être au départ du Tour du Limousin, j’espère continuer à me faire plaisir et à profiter de ma forme.”

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Strade Bianche 2020 : Le direct commenté

    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.