(c) Sirotti

Sylvain Chavanel : « Frais mentalement »

À bientôt 39 ans, Sylvain Chavanel est peut-être à la veille de son dernier Paris-Roubaix. Le coureur de la formation Direct Energie dit ne pas encore avoir pris de décision quant à sa retraite éventuelle à la fin de l’année, mais concède une certaine émotion au moment de s’aligner sur son onzième Enfer du Nord. Septième en 2009, son meilleur résultat, dix-neuvième l’an passé, l’ancien champion de France aspire encore à de belles choses ce dimanche et affirme être dans les meilleures prédispositions mentales pour le troisième Monument de l’année. En vue sur les épreuves hexagonales depuis le début de la saison, Sylvain Chavanel compte bien se signaler à nouveau, avec ses coéquipiers, sur la Reine des Classiques.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Clásica de Almería : Présentation de l’édition 2020

35e édition de la Clásica de Almería (1.Pro), dimanche 16 février Roquetas de Mar > Roquetas …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.