(c) Sirotti

Philippe Gilbert : « La clé de ma course sera le Civiglio »

« Une page se tourne » pour Philippe Gilbert au départ du Tour de Lombardie. Ce samedi, le coureur belge de 37 ans dispute sa dernière course sous le maillot Deceuninck-Quick Step. Après trois saisons et dix victoires pour Patrick Lefévère, il poursuivra sa carrière chez Lotto Soudal. Un moment d’émotion sur lequel le vainqueur de Paris-Roubaix revenait dans l’aire de départ. « On a parlé. Je ne suis pas le seul à partir, tout le monde a eu un petit mot, un petit remerciement. Chacun a appris, a donné, a reçu, c’était trois belles années. La page se tourne dans de bonnes conditions. »

Lire aussi > Jakob Fuglsang : « Je manque peut-être de fraîcheur, mais je suis toujours motivé »

Vainqueur du Tour de Lombardie en 2009 et 2010, Gilbert détaillait ensuite ses ambitions du jour. « Le Mondial était un grand objectif pour moi. Une chute bête est intervenue et c’en était fini de mes chances. C’est la vie, je suis maintenant concentré sur la course du jour, expliquait-il à notre micro. C’est plus dur que dans le Yorkshire : je pense donc avoir moins de chance de gagner que j’en avais d’être champion du monde. La clé de ma course sera le Civiglio. Si je peux passer cette ascension en tête, j’aurais une belle chance de disputer la victoire. »

L’intégralité de sa réaction au départ : 

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Marcel Sieberg ravi des changements opérés chez Bahrain-Merida : « Un vent nouveau »

L’expérimenté Marcel Sieberg voit d’un bon œil le renouvellement d’effectif chez Bahrain-Merida. A 37 ans, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.