Heists Pijl : Le Letton Emil Liepins l’emporte

Au terme d’une course très mouvementée ce samedi sur l’Heists Pijl (la Flèche d’Heist), c’est le Letton Emils Liepins (ONE Pro Cycling) qui a su tirer les marrons du feu après une offensive dans le dernier kilomètre. Le jeune homme de 25 ans a fait la différence avec trois hommes sur une partie pavée et a ensuite été en mesure de régler un sprint en petit comité, juste devant Wout Wippert (Roompot-Nederlandse Loterij), parti avec un temps de retard mais auteur d’une grosse remontée. Aksel Nõmmela (BEAT Cycling Club) prend pour sa part la troisième place du jour. 

Dans les premières minutes de course de cet Heistse Pijl 2018, le peloton accorde un bon de sortie à cinq hommes : Jordi Meeus (SEG Racing Academy), Corne Van Kessel (Telenet Fidea Lions), Laurens Sweeck (PauwelsSauzen-VGS), Blikra Erlend Jordbrekk (Coop Sykkel) et Rob Ruijgh (Tarteletto-Isorex). Leur avance atteint les quatre minutes et c’est la Lotto-Soudal, sans Jasper De Buyst, le tenant du titre, qui contrôle derrière. Puis, à l’approche de la mi-course, l’équipe belge passe à la vitesse supérieure et provoque immédiatement une cassure dans le peloton, qui se réduit à une petite trentaine de coureurs. La course est définitivement lancée et l’écart avec l’échappée fond dès lors comme neige au soleil. La jonction est opérée à environ 70 kilomètres de la ligne, mais le peloton se reforme lui aussi avec le retour du second groupe.Tout est donc à refaire à l’entame des soixante dernières bornes. Le rythme reste effréné et c’est finalement une nouvelle échappée qui se forme à près de 60 kilomètres du but.

On retrouve neuf hommes : Tim Merlier (Vérandas Willems-Crelan), Nikolas Maes (Lotto-Soudal), Michael Freiberg (Bennelong SwissWellness), Martijn Budding, Wouter Wippert (Roompot-Nederlandse Loterij), Robbe Ghys (Sport Vlaanderen-Baloise), Marten Kooistra (SEG Racing Academy), David Boucher (Tarteletto-Isorex) et Mark Mc Nally (Wanty-Groupe Gobert). Derrière, la chasse est prise en main par WB Veranclassic Aqua Protect, et l’écart, un moment proche de la minute, redescend à 30 secondes à trois tours du but, soit 45 kilomètres. Il faut finalement un tour de circuit supplémentaire pour que la jonction s’opère, mais c’est bien un peloton en file indienne, et étoffé, qui entame les deux dernières boucles. À 30 bornes du but, les offensives continuent pourtant de se multiplier, et personne ne parvient réellement à garder le contrôle du peloton. On observe notamment les tentatives de Michael Cools, Ross Lamb et Adam Lewis, mais à l’entame du dernier tour, c’est le jeune Piotr Havik (BEAT Cycling Club) qui passe à l’attaque et qui prend quelques mètres.

Le jeune Néerlandais prend une dizaine de secondes d’avance sur un peloton où les formations Roompot-Nederlandse Loterij et SEG Racing Academy s’organisent. L’écart est toujours supérieur aux dix secondes à cinq bornes du but, mais Havik doit rendre les armes à trois bornes de la ligne. Le train est alors particulièrement rapide en tête de paquet, qui se présente à un peu plus d’un kilomètre du but sur une portion pavée. Quelques coureurs en profitent alors pour mettre les gaz. Notamment le crossman Jens Adams mais Emils Liepins (ONE Pro Cycling) et Cees Bol (SEG Racing Academy). Les trois hommes font la différence et se présente dans la dernière ligne droite avec quelques longueurs d’avance sur Wout Wippert (Roompot) et Aksel Nommela (BEAT Cycling Club). Perdu pour perdu, Wippert lance son sprint de loin tandis que ça s’enclenche plus tardivement devant. Le Néerlandais revient au contact mais Liepins, le plus costaud parmi les trois de tête, parvient à lui résister jusqu’à la ligne pour s’offrir la victoire. Nommela se classe troisième.

Plus d’informations à venir… 

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Championnats d’Europe – Piste : Quentin Lafargue remporte le kilomètre, Michael d’Almeida en bronze

Lors de cette cinquième et dernière journée, de nombreux concurrents français faisaient partis des favoris …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.