EN DIRECT

Grand Prix de Plumelec : Alexis Vuillermoz fait parler son punch

La 41e édition du Grand Prix de Plumelec a été très animée. Une grande échappée a longtemps tenu tête au peloton avant d’être revue dans le final. Un peloton réduit s’est disputé la victoire dans la Côte de Cadoudal et c’est Alexis Vuillermoz (Ag2r La Mondiale) qui s’est imposé en attaquant. Deuxième l’an dernier, il a cette fois-ci devancé Jonathan Hivert (Direct Energie) et Samuel Dumoulin (Ag2r La Mondiale).

La première échappée est la bonne. Quatre hommes se détachent et prennent rapidement le large. Daniel Diaz (Delko Marseille-Provence KTM), Jan Petelin (Team Differdange-Losch), Pello Olaberria (Euskadi Basque Country-Murias) et Marlon Gaillard (France Espoirs) comptent 5’50 après 20 kilomètres de course et des coureurs tentent de sortir en contre. Après plusieurs tentatives, un groupe de treize coureurs parvient à se détacher. Mathias Frank, Christophe Riblon (AG2R La Mondiale), Johan Le Bon, Cédric Pineau (FDJ), Anthony Delaplace (Fortuneo-Vital Concept), Cyril Lemoine, Hugo Hofstetter (Cofidis), Paul Ourselin (Direct Energie), Flavien Dassonville, Damien Touzé (HP BTP-Auber 93), Thierry Hupond (Delko Marseille-Provence KTM), Aritz Bagües (Euskadi Basque Country-Murias), Alexander Porsev (Gazprom-Rusvelo) et Axel Journiaux (France Espoirs) parviennent à creuse un écart d’une trentaine de secondes mais à l’entrée dans le circuit final, les écarts se resserrent et l’échappée ne compte plus que 3′ de marge.

Après 70 kilomètres de course, le contre opère la jonction mais le peloton est tout proche et sous l’impulsion de l’Armée de Terre, l’écart entre l’échappée et le peloton passe sous la minute. Toutefois, l’échappée s’entend bien et l’écart repart à la hausse à la mi-parcours. Certaines équipes comme HP BTP-Auber 93 comprennent le danger et elles viennent aider l’Armée de Terre. Devant on s’emploie et la répétition des côtes est fatale à Jan Petelin, Cédric Pineau, Aritz Baguës et Hugo Hofstetter.

Les coureurs arrivent sur les six derniers tours du petit circuit et la course se décante. Un contre de douze hommes se détache dans le peloton mais les écarts se resserrent. Ce contre est finalement repris à 25 kilomètres de l’arrivée et ils ne sont plus que sept devant. Mathias Frank, Christophe Riblon, Johan Le Bon, Anthony Delaplace, Cyril Lemoine, Damien Touzé et Axel Journiaux ont une faible marge alors Riblon attaque le premier à trois tours de l’arrivée. Frank, Le Bon et Touzé parviennent à suivre et l’écart grandit un peu.

Dans le peloton, les formations non représentées se relayent comme Direct Energie ou Cofidis et à deux tours de l’arrivée, Le Bon et Riblon s’isolent. Malgré un joli retour de Franck Bonnamour (Fortuneo-Vital Concept), les échappés sont repris à 3 kilomètres du but. Un peloton réduit attaque alors la Côte de Cadoudal et Ag2r La Mondiale fait le rythme. Alexis Vuillermoz attaque finalement et se détache. Il ne sera pas revu et l’emporte avec quelques secondes d’avance sur Jonathan Hivert. Samuel Dumoulin règle un petit groupe pour la troisième place.

Classement :

1. Alexis Vuillermoz (AG2R La Mondiale) les 182km en 4h14’30
2. Jonathan Hivert (Direct Energie) à 8″
3. Samuel Dumoulin (AG2R La Mondiale) à 10″
4. Arthur Vichot (FDJ) m.t.
5. Julien Simon (Cofidis) m.t.
6. Benoît Cosnefroy (France Espoirs) m.t.
7. Laurent Pichon (Fortuneo-Vital Concept) à 12″
8. Kévin Reza (FDJ) m.t.
9. Thibault Ferasse (Armée de Terre) m.t.
10. Franck Bonnamour (Fortuneo-Vital Concept) m.t.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Gabriel Rasch, directeur sportif d’Ineos, livre des nouvelles rassurantes de Geraint Thomas

Après avoir pointé du doigt la dangerosité du circuit final de la quatrième étape du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.